VIVRE A

SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie


ARCHIVES DE LA RUBRIQUE : RADOTAGES

Bienfaite, présentation

Bienfaite en 1900 Photos

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


PAGE D'ACCUEIL

 


DAECH A LISIEUX


15 JUIN 2018.



NDLR Le Bi hebdo Le Pays d'Auge se garde bien de dévoiler l'identité du condamné.


14 JUIN 2018.


Extrait de : L'écho Joli.

          ÉDITO 14.06.2018

          Bonjour,

          Comme vous êtes naïfs, et bien manipulés par BFMacron, cela ne servait à rien de vous informer de ce qui se passait dans les milieux musulmans de Lisieux. Vous ne m'auriez pas cru et traité de fasciste.
          Il faut dire que notre bonne ville est un cas d'école.
          Comment soupçonner cette cité apparemment tranquille et bucolique, deuxième lieu de pèlerinage catholique de France après Lourdes, d'être complice de l'accueil des pires criminels de guerre de Daech et de Tchétchénie.
          Car l'alter ego des nazis Ahmed, suivant en cela le grand Mufti de Jérusalem qui avait assisté au gazage de Juifs en compagnie de ce cher Adolf, résidait dans un appartement "collectif" de la Tour Infernale (celle des 280000€ de saisie de dealers), au dessus du bureau de l'association d'accueil de la lie islamique qui sous-traite pour la CADA, avec la bénédiction d'André LUCAS, de la LDH.
          En tant que laïque (Grand Frère, ça aggrave ?), il pourrait bien finir ses jours crucifié au Golgotha selon les fantasmes de Médine, dont les associations de boxe et Havre et Savoir ont été financées à fonds perdus par l'ex Maire du Havre, Edouard Philippe, premier ministre.
          Vous suivez toujours ?
          Le maire n'a pas de couilles, ferme sa gueule et obéit servilement aux ordres de la préfecture pour héberger manifestement les pires fumiers. Evidemment, il n'était au courrant de rien, prend nous pour des cons.
          Et les autres Irakiens de l'appartement collectif, leurs casseroles c'est quoi, un petit coup de main entre amis pour aligner les exécutés ? Un moment on nous a dit que le loustic était marié, mensonge ou petit arrangement pour toucher l'allocation de parent isolé ? La chérie du criminel de guerre était elle avec lui pour faire la popote et se faire labourer lors des massacres de prisonniers ? Ne mérite t'elle pas une petite expulsion dans sa famille en Irak, puisque c'est une oie blanche, certes voilée ?
          Et nos Tchétchènes, ils ont fait quoi au juste pendant les deux guerres contre les Russes (certains crèchent à l'hôtel de l'Europe).
          Et tout le reste ?
          Un petit ré-examen du statut réel de toute cette faune ne serait pas de trop. Il y a du boulot, 130 personnes à vérifier à la grosse.
          Quant à la mosquée salafiste de Lisieux, quelle planque idéale pour servir de centre de réunion et de commandement : la plupart des Lexoviens ne savent pas où elle se trouve, parking discret. Bon, ils ont un peu évacué depuis. C'est chiant, les résistants. En plus, un membre éminent de cette aimable association d'amour et de paix vient de se faire embastiller pour apologie du terrorisme.

          A suivre...

          A ANGELINI


8 JUIN 2018.

Extrait de : L'écho Joli.
Ce jeudi 7 juin 2018, nos confrères de TF1 révèlent qu’un Irakien de 33 ans, soupçonné d’être terroriste, a été arrêté à Lisieux (Calvados) le 6 mars 2018 par DGSI (direction générale de la sécurité intérieure).

L’interpellation avait eu lieu vers 6 h, en toute discrétion, dans le quartier de Hauteville. Les poubelles avaient même été fouillées.

Il aurait participé à « un des pires massacres en Irak » Il serait un ancien cadre de l’organisation terroriste Daech en Irak. Il aurait aussi été membre d’Al-Qaida.
TF1 indique qu’il aurait « activement participé à l’un des pires massacres commis dans le pays : l’exécution de 1.700 jeunes recrues militaires en juin 2014 à Tikrit dans le Camp Speicher ».
Il serait arrivé en France en 2016, et avait obtenu le statut de réfugié en 2017, avec une carte de résident de 10 ans en France.
C’est dans le pays d’Auge qu’il tentait de « refaire sa vie discrètement ». L’Etat a décidé de lui retirer son statut de réfugié.

Toujours selon TF1, il est poursuivi pour « assassinats en relation avec une entreprise criminelle », « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste (AMT) criminelle », « crimes de guerre par atteinte à la vie », « crimes de guerre par traitement inhumain ou dégradant », « crimes de guerre par usage de méthodes ou de moyens de combat prohibés » , et « participation à un groupe en vue de commettre des crimes de guerre ».



Ci-dessous, extrait de ; http://echo.joli.pagesperso-orange.fr/



MAJ du 08.06.2018 : Evidemment, pour cette première en France, un criminel de guerre hébergé "discrètement" dans la Tour Infernale, en compagnie de revendeurs de drogue chopés pour 280000€ et au dessus du bureau des pleurs des fonctionnaires de l'envahissement migratoire de la CADA au rez de chaussée, ça fait désordre pour le faux derche qui obéit aux ordres de la préfecture et des collabos pro-migrants, LDH en tête.

"La ville de Lisieux (Calvados) reste abasourdie par les révélations de l’arrestation en mars dernier d’un réfugié politique irakien, suspecté d’être un cadre (NDLR : un nazi) présumé de l’État islamique.
Le maire de Lisieux, Bernard Aubril (sans étiquette), confirme qu’il n’a pas été mis au courant. «Ni pendant, ni plus tard.» «Je suis comme tout citoyen, comme tout Lexovien, c’est en regardant le journal que j’ai appris qu’il y avait eu une arrestation au mois de mars à Lisieux.»

Le maire de Lisieux, Bernard Aubril (sans étiquette) confirme, ce vendredi, ne pas avoir été mis au courant «ni pendant, ni plus tard» (NDLR : faux, sa femme était avec lui dans la Tour Infernale, elle a eu forcément à demander du fric à la CADA), de l’arrestation dans sa ville d’un réfugié politique Irakien (NDLR : réfugié politique = assassin protégé ?), le 6 mars dernier, soupçonné d’avoir été un cadre du groupe État islamique et d’avoir participé à des massacres. «Ce n’est pas au maire, ni aux élus lexoviens de gérer cette situation-là», indique-t-il (NDLR : c'est pas moi c'est les autres).

Depuis trois mois, rien ne semble avoir filtré. «Heureusement, cela veut dire que les services de sécurité français font bien leur travail» (NDLR : et que pour une fois les journalistes de LCI/TF1 ont des couilles).
Le maire ne confirme pas le lieu d’interpellation du terroriste présumé, ni dans le quartier prioritaire d’Hauteville, ni ailleurs dans la sous-préfecture du Calvados (la préfecture était forcément au courant du passé du camarade Ahmed).
Ahmed H. a été mis en examen le 9 mars à Paris, notamment pour «assassinats en relation avec une entreprise terroriste» et pour «crimes de guerre», puis placé en détention provisoire dans le cadre d’une information judiciaire ouverte en novembre 2017, a annoncé le parquet de Paris, confirmant une information de TF1/LCI.
Selon une source proche du dossier, l’homme menait une vie discrète à Lisieux.

Toujours selon TF1, il est poursuivi pour « assassinats en relation avec une entreprise criminelle », « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste (AMT) criminelle », « crimes de guerre par atteinte à la vie », « crimes de guerre par traitement inhumain ou dégradant », « crimes de guerre par usage de méthodes ou de moyens de combat prohibés » , et « participation à un groupe en vue de commettre des crimes de guerre ».


Plus faux cul tu meurs. Bon, le sac poubelle ambulant et les gosses on en fait quoi ?


Pour en savoir plus sur cette affaire : L'écho Joli. Un regard de verve ironique mais sans complaisance sur le microcosme Lexovien.


MAI 2018.

Monsieur le Préfet du Calvados est très occupé ces temps-ci, entre la délivrance de permis de séjours aux caïds de Daech en cavale et la surveillance personnelle sur le terrain du bon conditionnement politique des collégiens Orbecquois !

Les élèves du collège Lottin de Laval d'Orbec sont formatés à se sentir coupables de crimes qu'ils n'ont évidemment pas commis.

Ce document atteste de la propagande gouvernementale auprès de la jeunesse, pardon : "de l'action éducative nationale", avec la complicité de fonctionnaires enseignants serviles.




L'INFORMATION EN HOLLANDIE SOCIALISTE
La manipulation de l'info. Trois exemples.

La réalité. Photo prise depuis un balcon. Elle montre Jean-Luc Mélenchon lors d'une interview accordée à TF1 avant la marche "pour la révolution fiscale", dimanche 1er décembre 2013 à Paris.

Et voici ce qu'ont pu voir les téléspectateurs de TF1 grâce au miracle d'un zoom serré. L'interview par Claire Chazal en direct laisse croire que Jean-Luc Mélenchon se situe devant une imposante foule de manifestants.

Paris le 11 janvier 2015.

Nous avons assisté à une mise en scène bien rodée : les chefs de gouvernement défilant vers les caméras dans une ruelle bien gardée et barrée par le service d'ordre et les gardes du corps,... le peuple est ailleurs. Ce jour là, il fallait être sur la photo !
Parlons de l'attitude des "journalistes" français qui ne diffusèrent jamais la deuxième photo. Montrant ainsi combien ils étaient aux ordres du politiquement correct.

Et aussi la relation emphatique par le quotidien Le Monde du 11.01.2015 :
- «... La photo [celle du haut ndlr] a des airs de sommet international. Au premier rang, François Hollande bras dessus bras dessous avec Angela Merkel, la chancelière allemande. Les deux échangent quelques mots, la mine grave. Le président de la France salue d'un geste de la main les personnes aux fenêtres. ...»


LE SENS DES MOTS EN HOLLANDIE SOCIALISTE

Une inquiétante dérive rhétorique.

L'altération du langage, un mal qui a empêché François Hollande et Manuel Valls de nommer les choses. Le problème n'est pas le terrorisme, mais bien l'islamisme.
« La perversion du langage, c'est la fin de la liberté.»

Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls a estimé ce mardi matin (20/01/2015) qu'il existait en France «... un apartheid territorial, social, ethnique.».

En utilisant ce mot, M Valls accrédite une nouvelle fois l'idée que les individus qui se radicalisent en France sont en fait de pauvres gentilles victimes de la méchante société qui fait tout pour les rejeter.

Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls, (face à des lycéens 23/01/2015) :
« Votre génération doit s'habituer à vivre avec ce danger » (le terrorisme, ndlr), « pendant un certain nombre d'années ».

Quel aveu d'impuissance !

Monsieur le Premier Ministre Manuel Valls, annonce (22/01/2015) : «... une politique du peuplement » contre la « ghettoïsation ».

Cette "politique du peuplement" sera en réalité la mise en oeuvre d'une discrimination, qui visera à décider qui habite où en fonction de l'appartenance à une ethnie, une culture ou une religion. Cette stratégie annoncée se donne pour but de disséminer une immigration sur l'ensemble du territoire national, pour que son poids soit le moins visible possible.

Cette politique, est dore et déjà subrepticement mise en oeuvre, par l'intermédiaire de réfugiés installés dans la campagne, compte tenu de la saturation des centres d'hébergement.
Cf : Le projet préfectoral de centre d'hébergement d'urgence en limite de Saint-Contest, Caen et Épron. Pour mémoire, le Département du Calvados a obligation d'accueillir 24 familles en difficulté, aussi bien SDF que demandeurs d'asile déboutés.

Il y a plus de 200 logements vides à Orbec. Que sera t-il demandé par le préfet à cette petite ville en contre partie des aides à la "revitalisation" ? Un accueil de "clandestins" refoulés de Ouistreham ?

Nommer les choses. Voir Jean Luc Mélanchon dans ses oeuvres négationnistes !

 

EN HOLLANDIE SOCIALISTE
La chasse aux crèches de Noël est ouverte. On ne pourra bientôt plus prononcer le mot NOËL.

L'histoire se répète : comme il y a 2.000 ans et des poussières, à la veille de la Nativité, saint Joseph, l'âne et la Vierge se font virer par les honnêtes gens. Ils sont personae non gratae. Au train où on y va, ils vont finir dans une étable !

Finalement, et si les tentatives pour chasser les crèches de l'espace public étaient plus qu'une imbécile interprétation de la laïcité ?
Ne s'agirait-il pas plutôt d'une nouvelle attaque, plus subtile, contre la famille, la famille traditionnelle : un père, une mère, un ou plusieurs enfants ?
La crèche n'est-elle pas plus qu'un symbole religieux, la représentation d'un ordre que les socialistes veulent bannir ou tout du moins réduire à une simple option dans cette société multiculturelle mondialisée qu'ils appellent de tous leurs vœux ?

Sûrement, c'est un pas de plus dans la dhimmitude.



Reportage (imaginaire) sur les activités périscolaires...aussi appelées avec une pointe d'ironie activités colonie de vacances.

ATOMES, MOQUETTES, BOUSES ET CROTTIN

Un très jeune homme fraîchement diplômé BAPA, anime une activité périscolaire dans une école élémentaire rurale.
Il s'adresse à une petite fille et lui demande :
- "De quoi veux-tu que l'on parle ma petite ?"
La petite fille le regarde et lui répond :
- "Comme vous voudrez."
Le jeune homme fanfaronne :
- "Et si on parlait de physique nucléaire ?"
La petite fille lui rétorque :
- "D'accord, mais avant, écoutez-moi bien.
Un chevreuil, une vache et un cheval mangent tous de l'herbe. Pourtant le chevreuil fait des petites crottes, la vache fait des bouses plates et le cheval, de grosses boules. Comment expliquez-vous cela ?"
L'ingénieur en BAPA réfléchit un instant puis doit avouer :
- "Ma foi, je ne saurais l'expliquer."
Alors, maligne et ironique, la petite fille lui dit :
- "Comment voulez-vous que je vous explique la physique nucléaire si vous ne maîtrisez même pas un petit problème de merdes ?"

DEVOIR DE VACANCES. PETIT PROBLÈME POUR ÉLÈVE DE CM2

A sa mort, un fermier laissa en héritage dix-sept chevaux à ses trois fils.
Dans son testament, le père avait ainsi établi le partage de l'héritage :

Mon fils aîné recevra la moitié (1/2) de tous les chevaux
Mon second fils recevra le tiers (1/3) de tous les chevaux
Mon plus jeune fils recevra le neuvième (1/9) de tous les chevaux

Or il était tout à fait impossible de diviser 17 chevaux par deux, par trois et par neuf.
La chicane prit donc entre les trois fils.
Alors, ils décidèrent de faire appel à un fermier voisin, dont ils appréciaient l'intelligence, dans l'espoir qu'il puisse trouver une solution à leur différend.
Le fermier prit donc le testament et le lut avec grand soin.
Après quoi, il alla chercher son propre cheval et l'ajouta aux dix-sept (17) autres.
Il y avait maintenant dix-huit chevaux (18) dans le champ.
Dès lors, il devint possible aux héritiers de procéder au partage, tel que prévu dans le testament du père.
Car :
  • Fils aîné : la moitié de 18 = 9 chevaux
  • Second fils : le tiers de 18 = 6 chevaux
  • Plus jeune fils: le neuvième de 18 = 2 chevaux
En faisant l'addition, 9 + 6 + 2, cela donna : 17 chevaux

Il restait un cheval, celui du fermier voisin que celui-ci reprit et ramena chez lui!

La réforme des rythmes scolaires : il y a urgence pour lui !
Les innombrables fautes de français du petit Nicolas DeuxNeuronix.

Le 21 septembre 2014, sur TV France2, le petit Nicolas a sans vergogne violenté la langue française pendant 45 minutes. Florilège.

Commençons par son désamour incurable de la négation, qu'il nous a infligé
« C’est pas l’ problème » et autres « J’y peux rien ».
Contentons-nous de citer, endeuillés quoique résignés :

« Qu’est-ce qui reste de la longue série d’anaphores […] ? » (09 : 27) Grossier pléonasme : François Hollande n’a fait qu’une seule anaphore, laquelle implique déjà, par définition, la répétition d’un même groupe de mots.

« Pardon… je vais, bien sûr, vous répondre à cette question. » (11:52) Un beau salmigondis.

« Sous les projecteurs… avec tous ceux qui ont commencé à m’attaquer avant même que j’aie dit quoi que ce soit […] » (12:55) Faute de temps : « Que j’eusse dit quoi que ce fût ».

« Désormais, j’attendrai, avant de juger, d’être certain que la personne à qui on reproche quelque chose, c’est pour ce qu’il a fait, et non pour ce qu’il est. »
(15:44) Profession de foi d’un pro-gender.

« Les Français qui nous regardent sont habitués de ces joutes politiciennes […] » (17:42) Adjectival, donc « habitués à » …

« La grande question pour nous, c’est pas tant de promettre que de tenir. Et la question que se posent les gens […], c’est qu’est-ce qui va nous donner la garantie que vous tiendrez ce que vous dites. » (41:42) C’est déjà intenable.

« On a humilié tout un tas de braves gens […], qui se sont sentis blessés, parce qu’on touchait à ce qu’ils croyaient le plus profondément : leur amour pour la famille. » (43:28) Solécisme : « On touchait à ce à quoi ils croyaient » …

« Beau résultat pour un Président qui prétendait rassembler la France ; il l’a divisée, il l’a montée les uns contre les autres comme jamais. » (43:44) Pas très catholique, ce ménage à trois…

Avis de l'instritutrice: Ah, Nicolas, la forme est à l’image du fond. Toi qui suppliais si humblement qu’on t’accordât deux neurones. On va y réfléchir, c’est promis.
Extrait de Boulevard Voltaire : www.bvoltaire.fr

2 septembre 2014

EN HOLLANDIE SOCIALISTE

Activité scoubidou. (La réforme des rythmes scolaires)

Les écoliers ont trop d’heures de cours par jour. Ils sont fatigués les pitchounets. D’où l’idée brillante du Ministre Vincent Peillon :

- Moins de cours par jour mais plus souvent.

Actuellement les enfants ont    24h de classe pendant 36 semaines.
Avec la réforme Peillon
Ils vont passer à                     24h de classe pendant 36 semaines.
MAIS
Avec 45mn de classe en moins par jour, les enfants vont arriver et partir à la même heure.
MAIS
Pour qu’ils soient moins fatigués, ils auront en plus cours le Mercredi.

Vous n’avez pas compris ? Pourtant c’est clair !

Donc il a été prévu pour compenser, des « activités périscolaires »
C’est quoi une activité périscolaire ? Du théâtre ? De la musique ?
Non, le pays n’a plus les moyens de payer.

Donc, les activités périscolaires bien souvent ça va être une énorme cours de récré surveillée par des animateurs pas formés et sous-payés.
D’après Anne Roumanoff

Août 2014. Un scandale Français :

70 ème COMMÉMORATION DU 6 JUIN 1944 (petite suite minable)

C'est l'une des stars du 70e anniversaire du Débarquement. Elizabeth II est arrivée jeudi 5 juin à Paris, pour sa cinquième visite d'État en France, (la dernière remonte à 2004).

L'une est âgée (88 ans), Reine d'Angleterre depuis plus de 60 ans, elle tient son parapluie.

L'autre est Maire de Paris depuis un mois (age 54 ans), mais a besoin d'un valet pour lui tenir le sien.

No comment !

70 ème COMMÉMORATION DU 6 JUIN 1944

Voici un exemple de la propagande gouvernementale relayée par la Région Basse-Normandie dirigée par les socialistes, qui présente la Libération sous un jour idyllique.

Le village est intact, on danse aux flonflons de la fête, les filles se jettent au cou des ‘libérateurs’ pour les remercier. Image bisousnours de désinformation dans Reflets, magazine 'd'information' de la région Basse-Normandie, N° de Mars-avril 2014.

Et maintenant : Place au 'tourisme mémoriel', ça va faire du fric.

La réalité :
Lisieux après le bombardement du 6 juin 1944. La rue Henri Chéron. Au fond, la cathédrale Saint-Pierre. Les bombardements de la ville se poursuivront de juin à août. Ils feront 1.200 morts et autant de blessés. Sur 3.000 maisons, à peine 300 seront réparables.

50.000 civils Normands de tous âges perdront leur vie durant cette guerre.

Lire un témoignage vécu du Lexovien Philippe Petges, 11 ans en 1944 : Lisieux Bombardements de 1944

Lire la libération de Bienfaite en page : Histoire de Bienfaite 1939 - 1945

EUROVISION : TWIN TWIN : TWO POINTS

Par tradition, les professionnels en charge de la sélection s’évertuent à dénicher l’OVNI le mieux placé pour obtenir le moins de votes possibles. Cette année ils nous ont dégoté « Moustache », interprétée par Twin Twin.

N'y a t-il pas de français plus talentueux dans notre pays ?
Non ! Car il faut absolument montrer à la face du monde que la France est un pays métissé et fier de l'être, quitte à choisir n'importe quoi du moment qu'on le montre bien.
Ils sont le reflet de cette France, multi-cultuelle, diversifié et la première du monde au hit parade de la pitrerie et de la médiocrité.
Nous attendons un geste de La Ministre de la Culture-Socialiste, pour nous montrer qu’elle n’a pas été indifférente à la performance. Un décoration s’impose.
Le 11 mai 2014.


NÉCESSAIRE PETIT RAPPEL HISTORIQUE
Selon Alphonse Allais, l'Angleterre est une colonie Normande qui a mal tournée.
Il est bon de le rappeler de temps en temps à nos voisins d'outre Chanel.
For that purpose, thank you Pope Françis.

Ce 3 avril 2014, le Pape François a offert à la Reine Elisabeth II une copie de haute qualité d'un décret sur parchemin de 1679, par lequel le Saint-Siège déclarait que le Roi Edward le Confesseur, monarque anglais au 11ème siècle, était fait "Saint de l'Église Universelle" plutôt qu'être considéré comme seulement un Saint Anglais.

La mère du roi Edouard le Confesseur était Emma, fille du Duc de Normandie Richard 1er.
C'est sur de lien de parenté que Guillaume justifiera sa prétention au trône d'Angleterre et l'invasion de 1066.

Scène 1 de la tapisserie de Bayeux. Le Roi Edouard.

CES ÉNARQUES QUI NOUS GOUVERNENT

Jargonez-vous l’énarqien ? Non ? En voici un échantillon.

La députée PS de Lisieux, Clotilde Valter est chargée de mener une mission.
Elle ‘explique’ dans L’Eveil de Lisieux du 26 février 2014 :

« La mission dont m’a chargée le Premier Ministre est particulièrement importante dans la période où nous sommes dans la mesure où il s’agit pour notre industrie, grâce à la recherche et à l’innovation, de mettre au point les produits de l’économie de demain, les emplois de demain. »

D’où provient ce charabia ? Clotilde Valter est diplômée de Sciences-Po puis de l'Ecole Nationale d’Administration.

Il est certains esprits dont les sombres pensées
Sont d’un nuage épais toujours embarrassées ;
Le jour de la raison ne le saurait percer.
Avant donc que d’écrire, apprenez à penser.
Selon que notre idée est plus ou moins obscure,
L’expression la suit, ou moins nette, ou plus pure.
Ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément.

Nicolas Boileau : l’Art Poétique 1674

Février 2014
L’ABCD de l’égalité

Ne croyez pas là qu’il s’agisse d’une nouvelle méthode d’apprentissage de la lecture. Non, la destructrice méthode globale ou sa succédanée semi globale, fait encore des ravages. (150 000 élèves sortent sans diplôme et 20 % des élèves ne maîtrisent pas les fondamentaux de la lecture).

Ce n’est pas cela qui préoccupe Monsieur le Ministre Vincent Peillon.
Selon lui il est plus urgent de céder au lobby LGTB et d’introduire de façon insidieuse la théorie du genre à l’école.
Ce faisant, le ministre se place dans une démarche qui relève de la rééducation d'un peuple qui serait dans l'erreur et incapable de réfléchir par lui-même. On court-circuite les familles, on endoctrine les enfants en direct à l'école.

Pour vous forger votre opinion sur l’ABCD de l’égalité renseignez-vous via votre moteur de recherche sur les exemples ci-dessous.

Il faut aussi visionner la vidéo Tomboy. Allez jeter un coup d’œil sur le site La Ligne Azur et son questionnaire sur votre pratique sexuelle. Au choix : « masturbation, pénétration buccale, anale, vaginale, autre, aucune ».

Est-ce là le genre ‘d’éducation’ que vous souhaitez que vos enfants reçoivent à l’école maternelle et primaire?

Les instituteurs ou professeurs des écoles sont des enseignants et non des éducateurs... Ne pas confondre les genres Monsieur le Ministre !
YB Février 2014

PS 13/02/2014 Un premier recul. Le livre 'Tous à poil' n'est plus un "outil pédagogique" recommandé par l'ABCD.
Pourquoi pas 'nique ta mère' enseigné à la maternelle ?

Janvier 2014
EN HOLLANDIE SOCIALISTE : LE PRESIDENT SCOTERISTE

L'ODEUR DU FUMIER
C'est eun' volé' d'môssieux d'Paris
Et d'péquit's dam's en grand's touélettes
Qui me r'gard'nt curer l'écurie
Et les "téts" ousque gît'nt les bêtes :
Hein ?... de quoué qu'c'est, les villotiers,
Vous faisez pouah ! en r'grichant l'nez
Au-d'ssus d'la litière embernée?...
Vous trouvez qu'i' pu', mon feumier?
Ah ! bon guieu, oui, l'sacré cochon !
J'en prends pus avec mes narines
Qu'avec les deux dents d'mon fourchon
Par oùsque l'jus i'dégouline,
- I' pu' franch'ment, les villotiers !
Mais vous comprendrez ben eun' chouse,
C'est qu'i' peut pas senti' la rouse ! ...
C'est du feumier... i'sent l'feumier !

Et vous, tenez, grous villotiers
Qu'êt's pus rich's que tout la coummeune,
Pour fair' veni' pareill’forteune
En a-t-y fallu du feumier !!!
Dam' oui, l'feumier des capitales
Est ben pus gras que c'ti des champs :
Ramas de honte et de scandales...
Y a d'la boue et, des foués, du sang !...
- Ah ! disez donc, les villotiers,
Avec tous vos micmacs infâmes
Ousque tremp'nt jusqu'aux culs d'vos femmes...
I'sent p'tét' bon, vous, vaut' feumier?...
Aussi, quand ej'songe à tout ça
En décrottant l'dedans des "téts"
J'trouv' que la baugé' des verrats
A 'cor comme un goût d'properté !
Et, croyez-moué, les villotiers,
C'est pas la pein' de fèr' des magnes
D'vant les tas d'feumier d'la campagne :
I' pu' moins que l'vout'... nout' feumier !

GASTON COUTÉ, né à Beaugency en 1880, mort à Paris le 28 juin 1911.


EN SOCIALIE, GOUVERNER C'EST PROMETTRE

Hier soir 31 décembre 2013, cravate bleue complet bleu, un peu usé sur les bords (le Président, pas le complet), François Hollande adressait pour la deuxième fois ses vœux aux Français. À défaut de retranscrire ici l’intégralité de son discours, nous nous bornerons à en citer les extraits les plus importants :

« Mes chers compatriotes,
« Année intense, année difficile… crise encore plus profonde que prévu… impôts lourds, trop lourds… chômage encore trop élevé… tendance à s’améliorer… pacte de responsabilité… allégement des charges… embaucher… réduire la dépense publique… faire mieux avec moins… simplifier la vie, les démarches administratives… transition énergétique… lutter contre le réchauffement climatique… intransigeant face au racisme, à l’antisémitisme, aux discriminations… tout faire pour l’emploi… solidarité… justice sociale… sécurité… indépendance de la justice… décentralisation… plus de pouvoir aux collectivités… réorganisation territoriale… initiatives avec l’Allemagne… faire progresser la construction européenne… Mali, Syrie, Centrafrique… 9 soldats sont tombés… exception culturelle, droits de l’homme… nos otages… aimer la France, fier d’être français… talent, énergie… un grand peuple, une grande histoire…
Vive la République et vive la France !
»

Parmi les passages importants de son allocution, on peut retenir : « Mes chers compatriotes… » et « Vive la République et vive la France ! »
Dominique Jamet. Boulvard Voltaire 01/01/2014

HOLLANDIE : LA GENEALOGIE DEVIENT UN JEU D'ENFANT !!

Nous n'avons pas encore fait le tour de cette formidable avancée que représente la loi Taubira.

Bonjour.
Je m'appelle Charlotte, j'ai dix sept ans et demi, et un couple d'homos vient de m'adopter.
J'ai maintenant un Père adoptif 'Jean' et une Mère adoptive 'Pierre' car c'est lui "la femme" du couple.
Ils viennent de se marier.
Mais j'ai déjà senti qu'il y avait une certaine attirance physique aussi bien avec Jean qu'avec Pierre.
Ce qui devait arriver, arriva et j'ai eu un enfant avec mon père adoptif 'Jean' sans qu'il n'y ai 'inceste', puis un enfant avec ma mère adoptive 'Pierre'.
Ce qui n'est pas encore défini, c'est la position de ma mère vis-à-vis de l'enfant que j'ai eu avec mon père, son mari et vice versa.
Par contre ce qui est bien fait, c'est que la loi permettra à mes enfants, deux filles ou deux garçons de se marier ensemble.
C'est là, l'avantage d'avoir changé de Président.
L'ancien n'avait pas la "boite à outils"
Sur la Toile. 1er décembre 2013

Un Papa, une Maman, un Enfant

Bon, on se relâche un peu, même les grandes causes tolèrent
1 minute 56 de déconne :

ARMAND (C'était un pauv' gars)
Pierre & Muriel VASSILIU (1963)

C' pauv' gosse naquit dans la misère
Aussitôt on lui demanda
S'il voulait vivre avec sa mère
Puisqu'il n'avait plus de papa

REFRAIN
C'était un pauv' gars
Qui s'appelait Armand
N'avait pas d'papa
N'avait pas d'maman

Son père était mort à treize ans
Un soir qu'il jouait dans la neige
Avec un tout petit serpent
Qu'il avait pris pour une asperge
AU REFRAIN

Sa mère qui avait la jaunisse
L'avait refilée à son amant
Qui attendait le moment propice
Pour la repasser à Armand
AU REFRAIN

La seule fille qui en fut amoureuse
Ne savait que garder ses moutons
Elle lui r'fila la fièvre aphteuse
Et c'est lui qui garda ses boutons
AU REFRAIN

Mais un jour pendant la têtée
Trouvant la nounou un peu plate
Il lui souffla dans les nénés
Jusqu'à c'que la nounou éclate
AU REFRAIN

Ecouter Pierre Vassiliu à "Age tendre et têtes de bois".
d'Albert Raisner. Achives de l'INA.
Un artiste à découvrir.


1er décembre 2012
Parent 1 - Parent 2

Tu es un enfant orphelin ou abandonné, PMA ou GPA ?
Voici ta maman et ton papa...


Novembre 2013.

La "réforme" sur les rythmes scolaires sera faite. Non mais !

Un gouvernement qui veut à toute force organiser des loisirs obligatoires, publics, collectifs, laïcs, gratuits et étatisés ; cela ne vous rappelle pas quelque chose... Mais quoi ?
Peut être des gouvernements du XXe siècle, en URSS par exemple et d'autres joyeux pays communistes ?
Et s'il le faut, ils installeront des portiques à l'entrée des écoles et des GPS dans les cartables des élèves pour faire payer tous ceux qui ne se plieront pas à cette nouvelle discipline !

Enfin, tant que les enfants ne sont pas incités à dénoncer leurs parents, et qu'ils ont encore le droit de manger des bananes ! Mais pour combien de temps encore ?
18 novembre 2013

Lu dans la presse :
Une société va installer la plus grande ferme-usine de France. Un élevage laitier géant, une étable de 1000 vaches et 750 veaux, qui sera associé à un méthaniseur de puissance industrielle (sous couvert agricole); sur les Communautés de Communes d'Abbeville et de Nouvion (Somme).
Des vaches qui ne verront jamais l'herbe des champs.
Un projet qui montre de façon évidente les dérives de tout un système !
3 novembre 2013

Bonnes gens de Normandie

Y' a dés vieull's femm's restées coeurues, malgré l' grand âge,
V'la la paur' mèr' Naunon, qu'approch' de quatervingts,
Et qui va co garder sa vache amont lés ch'mins,
N'ayant pas lés moyens de l'i ach'ter du fourrage.
.........................................................................................
O vont tout's deux comm' cha, la vieulle en boitaillant,
Tandis qu' la vache attrap' sa goulée en marchant.
.........................................................................................
Quiqu'fois la bêt' se r'tourne et paraît vouler lire
Dans lés yeux d'la bouenn' femme, à qui qu'o peut penser ;
.........................................................................................
Mais v'la qu' Naunon soupire et murmur' comm' dés plaintes,
Olle a dans san vieux coeur tant d'espèc's de souv'nirs,
Dés chagrins, dés douleurs, dés jouaies et dés plaisirs,
Et c'est tout cha qui s' lit dans sés prunell's déteintes.

LEMAÎTRE, Charles Ernest (1854-1928)

Un Papa, une Maman, un Enfant

Septembre 2013

La NASA serait-elle homophobe ? Elle a osé représenter l'altérité humaine !

La plaque de Pioneer est une plaque métallique embarquée à bord de deux sondes spatiales lancées en 1972 et 1973, Pioneer 10 et Pioneer 11, sur laquelle un message pictural de l'humanité est gravé à destination d'éventuels êtres extraterrestres : un homme et une femme représentés nus, ainsi que plusieurs symboles fournissant des informations sur l'origine des sondes.
Pionner 10 continue de quitter le Système solaire, en direction de l'étoile Aldébaran.
Le dernier contact avec la sonde a eu lieu en mars 2003.

Représentations de l'homme et de la femme
Sur le côté droit de la plaque se trouvent un homme et une femme. Une représentation binaire (le chiffre 8) de la taille de la femme est aussi visible.
Grâce aux unités de longueur d'onde de la transition hyperfine de l'hydrogène ceci signifie 8 × 21 centimètres = 168 centimètres ; ce qui est la taille moyenne d'une femme.
La main droite de l'homme est levée en signe de salut. Bien qu'il soit peu probable que ce geste soit vraiment universel, il offre la possibilité de montrer le pouce opposable et l'articulation des membres.
Il a été envisagé dans un premier temps que l'homme et la femme se donnent la main pour représenter leur union, mais cette représentation pourrait être interprétée par une intelligence extraterrestre comme celle d'une seule entité et non de deux personnes distinctes.
On peut voir que les parties génitales de la femme ne sont pas vraiment dépeintes ; seul le Mont de Vénus est montré.

Un Papa, une Maman, un Enfant

Août 2013

Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville
1953 Paroles: Pierre Destailles. Musique: Claude Rolland

Ce jour-là au Bois d'Chaville
Y'avait du muguet
Si ma mémoire est docile
C'était au mois d'mai.
Au mois d'mai dit le proverbe
Fais ce qu'il te plaît,
On s'est allongés sur l'herbe
Et c'est c'qu'on a fait.
Comm' nous étions sous les branches
Bien dissimulés
Sam'di-Soir et Franc'-Dimanche
N'en n'ont pas parlé.
Le lend'main d'cett' aventure
Nous avons ach'té
Un traité d'puériculture
Et d'quoi tricoter.
Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville
Y avait du muguet.

Quand je songe aux conséquences
De ce jour charmant
Je me sens rempli d'avance
D'un très grand tourment.
Car par ma faute il va naître
Un pauvre ingénu
Qui va forcément connaître
Tout c'que j'ai connu.
Le pion, l'adjudant d'semaine
Le meilleur ami,
Autant de choses inhumaines
Plus qu'il n'est permis.
Et des tas d'choses inutiles
Comm' les traités d'paix
Les savants, les sergents d'ville
Et l'chef du budget.
Tout ça parc' qu'au bois d'Chaville
Y'avait du muguet. On t'apprendra l'cod' civique
Et la probité
Si tu les mets en pratique
Tu s'ras exploité.
Par contr' si tu t'en balances
Tu s'ras respecté
Et selon toute évidence
Tu s'ras député.

. . . / . . .

On t'enverra fair' la guerre
Dans les fantassins
Pour que ceux de la dernière
Soient pas morts pour rien.
C'est c'qu'on a dit à mon père
Et c'est c'qu'on m'a dit
Ça r'vient d'façon régulière
Tout comm' les radis.

Voilà mon cher petit homme
Tout ce qui t'attend
Parc' que j'ai croqué la pomme
Un jour de printemps.
C'est peut-être une folie
Mais si tu voyais
Comm' ta maman est jolie
Tu me pardonn'rais
D'avoir été à Chaville
Cueillir du muguet.

 

Juillet 2013

Contrairement à la version officielle véhiculée par les autorités politiques, policières et les grands médias, il y a bel et bien eu des scènes de vol et de caillassage après le déraillement du train Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge.

Un coup de geule de Morgane Menguy sur Boulvard Voltaire.
Source : http://www.bvoltaire.fr/morganemenguy/bretigny-les-jeunes-vous-emmerdent,30247 capté le 13/07/2013

Brétigny : les « jeunes » vous emmerdent.

Il y en a juste ras le bol. On nous a laissé les cendres d’une civilisation jadis rayonnante. On ne nous a offert comme héritage que la décadence post-soixante-huitarde, une génération qui apprend aux ados à enfiler des capotes sur des godemichets devant toute leur classe, et aux petits qu’en fait, ils ne sont ni des garçons ni des filles. Une société pourrie jusqu’à la moelle à coup de morale bien pire que la morale catho tant critiquée, d’enseignement de l’auto-flagellation et de l’ethno-masochisme. Une société dénuée de toute valeur dans laquelle nous, les « jeunes », devons pour la plupart apprendre seuls à devenir des êtres civilisés, à trouver notre place dans ce foutoir insensé et babylonien dont les piliers sont attaqués chaque jour un peu plus à grands coups de massues bien pensantes, capitalistes et libertariennes.

On se bat, nous les « jeunes », chaque jour, pour ne pas crever. On se bat avec les névroses résultant d’années de mœurs travesties et dépravées, on se bat pour nos parents qui ont, pour beaucoup, baissé les bras, et pour les suivants qui devront serrer les poings et monter sur les barricades. On se bat pour nous-mêmes. On se bat pour vivre.

Alors, quand, pour la énième fois, je lis « des jeunes ont pillé des cadavres et caillassé les véhicules des hommes venus porter secours aux victimes du déraillement de Brétigny », j’ai envie de sortir les armes. Quels jeunes ? De quels jeunes est-ce que vous parlez ?

Les jeunes vous emmerdent. Les jeunes, aussi névrosés puissent-ils être, ne dépouillent pas les cadavres encore ensanglantés de victimes en piétinant ceux qui sont en train d’agoniser. Les jeunes ne caillassent pas de voitures de pompiers, du SAMU. Les jeunes ne volent pas les moyens de communication des sauveteurs sur le lieu d’un accident dramatique et meurtrier.

Ceux qui font ça ne sont rien d’autre que des charognards sortis de leurs cités. Osez prononcer les mots. Ayez un peu de courage ! Arrêtez de mettre sur le dos de vos « jeunes » la responsabilité de ce qui n’est que la conséquence de trente années de votre médiocrité. On vous promet qu’on essaiera de vous en être reconnaissants.

 


Un Papa, une Maman, un Enfant

Et Mon Père

Quand vous dansiez en ce temps-là,
Pas besoin de pédale wah-wah.
C'était pas la bossa nova
Mais ça remuait bien déjà.
Les caves étaient profondes
Et la ronde
Ne s'arrêtait pas.
Un vieux piano bastringue
Et les dingues
Tournoyaient déjà

. . .

L'oncle Adolf s'était déjà flingué.
Son Eva l'avait accompagné,
Des fois qu'il aurait voulu draguer :
Qui sait si, là-haut, il n'y a pas des folles
Et mon père allait bientôt planter
Cette graine qui allait lui donner
Ce débile qui essaie de chanter.
Il ignorait que viendraient mes cadets.

Et Juliette avait encore son nez.
Aragon n'était pas un minet.
Sartre était déjà bien engagé.
Au Café de Flore, y avait déjà des folles
Et mon père venait de débarquer
Il hantait déjà les boutiquiers.
Dans sa chambre, on troquait du café.
Il ignorait qu'un jour, j'en parlerais.

Nicolas Peyrac 1975


La malbouffe. Suite.

Après le bœuf au cheval voici le fromage analogue !!!

Ça ressemble au fromage, ça le goût du fromage et c'est un scandale alimentaire.
Vous en consommez à l'insu de votre plein gré dans nombre de pizzas, lasagnes, cheeseburgers et autres plats industriels.
Il existe deux versions de fromage analogue inventées par Cargill, un fabricant américain de produits pour l'industrie agro-alimentaire.
- L'un est une pâte composée de 15 % de protéines laitières, d'huile de palme et d'exhausteurs de goût qui existe depuis 2007.
- L'autre appelé « Lygomme TACH Optimum » destiné au marché européen et datant de 2009, est composé de trois amidons, de deux gélifiants : un galactomannane (E410,412, 417), et un carraghénane (E407), et d'arômes.

Les grands sacs marqués RAPÉ sont en réalité des copeaux de margarine parfumé au fromage. Toutes les pizzérias ou presque emploient ces ersatz.
Achetez donc de l'Emmenthal bas de gamme ou du Comté 3ème choix, râpez le vous-même, vous serez surpris de la différence de parfum.

La Commission Européenne a autorisé l'emploi de ce "fromage analogue" à condition que les ingrédients qui le composent soient indiqués sur l'étiquette. Mais qui va regarder ces minuscules caractères ? Qui va comprendre que le galactomannane et le carraghénane, sont le "fromage analogue" ?
Juin 2013

Mai 2013

J’avais un grand père, donc j’avais forcément une grand-mère. Ma grand-mère disait toujours : il vaut mieux dire aux gens qu’on les aime quand ils sont vivants que quand ils sont morts.

Comme disait ma grand-mère.

J’ai bien connu un brave garçon,
Gentil comme tout, plein d’attentions,
Son amitié toujours offerte,
Je vous le dit, c’est une grande perte.
C’est toujours dans les enterrements,
Que l’on entend ce genre de boniment.

Oui, comme disait ma grand-mère;
Si vous voulez m’offrir des fleurs,
C’est pas quand je s’rais dans l’terrain,
Que j’profiterai de leur parfum.
. . .
Les vieux ont souvent bien raison.
Si quelqu'un vous fait chaud au cœur,
N’attendez pas pour lui dire,
Qu’il ne soit plus qu’un souvenir.
. . .
C’est maintenant que j’ai besoin d’vous,
Disait Mamie,
De vos bisous, de vos calins,
C’est pas quand je serai dans le trou,
Mes tout petits,
Là, j’aurai plus besoins de rien.

Mais quand une femme ou un copain,
Est parti sans toi un peu plus loin,
Si t’est malheureux comme les pierres,
En traînant ta peau dans l’cimetière,
Même si tu l’as aimé avant,
Même si tu l’as aimé vraiment,
Au fond de toi c’est sur que t’en rage,
De pas l’avoir aimé…d’avantage.

Daniel Rabier.
In : En dessous de la ceinture. 2013

Janvier 2013

Parler à mon père

Je voudrais oublier le temps,
Pour un soupir, pour un instant,
Une parenthèse après la course,
Et partir où mon coeur me pousse.

Je voudrais retrouver mes traces,
Où est ma vie, où est ma place,
Et garder l'or de mon passé,
Au chaud dans mon jardin secret.

Je voudrais passer l'océan,
Croiser le vol de goélands,
Penser à tout ce que j'ai vu,
Ou bien aller vers l'inconnu.

Je voudrais décrocher la lune,
Je voudrais même sauver la terre,
Mais avant tout,
Je voudrais parler à mon père, parler à mon père.

Céline Dion
Extrait de son nouvel opus en français Sans Attendre, novembre 2012
Paroles et musique de Jacques Vénéruso

Quand le cheval Roumain devient boeuf Français.
Depuis que ma femme bouffe des lasagnes, elle ne gémit plus pendant nos rapports, elle hennit!
Hennit soit qui mâle y panse.

Mais qu'est-ce qui les rendent fous? Les lasagnes ?
Le scandale des plats au bourrin n'est pas encore refroidi que la Commission européenne a annoncé jeudi qu’elle autorisait la réintroduction de farines animales, issues de porcs et de poulets, dans les élevages de poissons.

Comment devenir intelligent.
La théorie du mouton.

Un troupeau de mouton ne peut se déplacer qu'à la vitesse du mouton le plus lent.
Quand le troupeau est pourchassé, ce sont les plus lents et les plus faibles qui sont attaqués en premier.
Cette sanction naturelle est bonne pour le troupeau en général, parce que la vitesse du troupeau augmente à mesure que les plus lents et les plus faibles sont éliminés.

De la même façon, le cerveau humain ne peut fonctionner plus vite que ses cellules les plus lentes.
Comme on le sait, la consommation d'alcool ou de drogue détruit les cellules du cerveau.
Naturellement ce sont les cellules les plus lentes et les plus faibles qui sont détruites en premier.
On peut donc en déduire que la consommation d'alcool ou de stupéfiants élimine les cellules les plus faibles, rendant ainsi notre cerveau de plus en plus performant.
Ce qui explique que l'on se sent toujours un peu plus intelligent après 4 ou 5 apéros ou fumettes.

Pour devenir Chef d'escadrille, suivre le traitement ci-dessus durant quelques années.
Puis, se présenter à une élection.
Succès garanti. Nombreuses références disponibles.


Septembre 2012

Plus une vache est couchée depuis longtemps, plus elle a de chances de se lever.

Parfois la vache se couche. Et parfois elle se relève.
Ce double constat soulève plus de questions scientifiques qu’on n’osait l’imaginer.

Une très sérieuse étude scientifique de l’École écossaise d’agriculture d’Edimbourg, a testé les hypothèses suivantes :

- 1/ la probabilité qu’une vache se lève augmente avec le temps qu’elle passe couchée.
- 2/ La probabilité qu’une vache se couche augmente avec le temps qu’elle passe debout.

Un objectif multiple et ambitieux, que n’aurait pas renié Alphonse Allais.

Dix vaches ont été équipées de senseurs enregistrant leurs actions durant seize jours.
10.814 épisodes de coucher/lever ont été étudiés. Cela force le respect !
Au final le temps de couchage journalier varie de 10,2 à 13 heures.
Précision à ruminer : le fait qu’il fasse jour ou nuit n’a aucun impact.
Et le fait qu’un train passe ? L’étude n’apporte, hélas, aucune réponse.

Extrait de Science et Vie N°1139 Août 2012

Juillet 2012

LE RÉVÉREND, Gaston (1885-1962) : L'Hu's entrebayei 1919

Avant que d’ mourir...

Avant qué d’ mourir, j’voudrais co ben r'veîr
La mainson d’ manman, qui ’n était si fieire :
O yétait cheus elle, o nous ya élvés.

T’en rssouvieins-tu bein ? Y avait eun grand seu
Qu’était hât comm’ tei, qu’était tout en pierr',
Y avait eun ouvreus d’ o des ptits yûs-d’boeu.

Rveîs-tu l’âtre, et l’feu sous la grand’ chaudière ?
Ceuz’ qui l’ont aj’té, qui qu’il en ont fait ?
Ptêt’ qu’olle a changi, ptêt’ qu’olle est par terre.

Olle est co d’ t’ entièr’ dans ms yûs comme olle ’tait,
D’o sen ptit brin d’ cour et l’ jardrin dreière,
Et la sent’ du bas où qu’la pliî roulait.

Je n’ seus pus d’attaque et je n’ vas pus guère.
Asteu, j’en rêvass’ ben pus qué j’n’en fais.
C’est égal, la rout’, si j’ pouvais la rfaire !

Si j’ trouvais queuqu’eun qui m’ porte par aupreis,
La mainson d’ ma soeu, la mainson d’ ma mère,
De d’vant que d’mourir, j’ainm’rais co la r’veîr

- - - - - - - - - - -

Avant de mourir, je voudrais bien la revoir
La maison de maman, qui en était si fière :
Elle y était chez elle, et on y a été élevé.

T’en souviens- tu ? Il y avait un grand seuil
Qu’était haut comme toi, qu’était tout en pierre,
Il y avait une fenêtre et des petits œils-de-bœuf.

Revois-tu l’âtre et le feu sous le grand chaudron ?
Ceux qui l’ont acheté, qu’est-ce qu’ils en ont fait ?
Peut être qu’elle a changée, peut être qu’elle est par terre.

Elle est encore intacte dans mes yeux, comme elle était,
Dans sa petite cour et le jardin derrière,
Et la sente en bas où la pluie roulait.

Je ne me sens plus d’attaque et je ne vais pas bien.
Aujourd’hui, je rêvasse plus que je ne fais.
C’est égal, la route, si je pouvais la refaire !

Si le trouvais quelqu’un qui m’emmène au près,
La maison de ma sœur, la maison de ma mère,
Avant de mourir, j’aimerai encore la revoir.

Février 2012

Le syndrome d’Eugène P.
En 1883 le Préfet de la Seine décida que désormais les Parisiens devraient mettre leurs déchets ménagers dans un récipient réservé exclusivement à cet usage.
La motivation principale invoquait des raisons d’hygiène.

Mais ce nouveau règlement ne fut d’abord que partiellement respecté, se heurtant à l'hostilité de la population.
Les propriétaires voyaient l'ajout de nouvelles charges, les concierges, des tâches supplémentaires à accomplir et les chiffonniers, la menace de perdre leur gagne-pain.
Les boîtes détériorées n'étaient pas remplacées, les anciennes pratiques perdurèrent longtemps en certains endroits.

Pourtant, l’idée toute simple du Préfet Eugène Poubelle, (né à Caen), finit par l’emporter et se généralisa.
La POUBELLE était née.

Le syndrome du moyen âge.
Au moyen âge, on vidait les pots de chambre par la fenêtre dans la rue en criant « gare en dessous ! »

Eh bien aujourd’hui encore il y a des personnes qui balancent leurs sacs poubelle n’importe où ! La différence c'est qu'elles le font en catimini.

Note.
L’arrêté du Préfet Poubelle prévoyait la dimension et même la contenance de ces récipients strictement contrôlés : 40 à 120 litres et munis d’un couvercle.
L'arrêté prévoyait également le tri des déchets : trois boîtes étaient obligatoires, une pour les matières putrescibles, une pour les papiers et les chiffons et une dernière pour le verre, la faïence et les coquilles d'huîtres.

Etonnant, non ?

YB 21 Février 2012


Janvier 2012
Janvier 2012. La morale et la crise de la dette.
Ioù qu'est l'temps des pièches dé chent sous ?
Où est le temps des pièces de cents sous ?

Version :
Jean de LA FONTAINE
(1621-1695)

La Cigale et la Fourmi

La Cigale, ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle.
"Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'Oût, foi d'animal,
Intérêt et principal. "
La Fourmi n'est pas prêteuse :
C'est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
- Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

Version 2012

Dans une union monétaire bancale, comme l'est la zone euro, le mal, c'est la dette. Résultat d'une gestion désinvolte et folklorique des finances publiques par des politiciens démagogues qui financent leur lâcheté par la dette.

"Il serait fatal de gommer complètement l'impact disciplinaire de taux d'intérêt à la hausse. Quand les États commencent à devoir payer de plus en plus cher l'obtention d'un crédit pour faire face à leurs échéances, alors s'endetter devient beaucoup moins attrayant pour eux."

La sanction est là pour dissuader. Elle doit être lourde pour enlever au pécheur l'envie de recommencer. Elle s'exprime au travers d'un merveilleux mécanisme, dit le patron de la Bundesbank : les taux d'intérêt - la punition par les marchés.

Berlin entend que la zone euro ne soit plus la machine à fabriquer de la dette qu'elle a été ces dix dernières années. Pas question que les riches (l'Europe du Nord, les fourmis) garantissent les dettes des pauvres (l'Europe du Sud, les cigales) : ce serait encourager ceux-ci au vice de l'endettement :

"La bonne politique budgétaire doit être récompensée grâce au coût du crédit et la mauvaise punie par le même moyen." Cette gymnastique des taux, il ne faut pas la perturber : elle gratifie le Bien et pénalise le Mal.

Selon vous, vu l'état du pays aujourd'hui, depuis trente ans, la France a t-elle été fourmi ou cigale ?
Eh bien! dansez maintenant.

N'y a pus qu'no n'vaie et mé démande qui qu'ch'est qu'no verra encou !
Il n'y a plus rien qu'on ne voie et je me demande ce qu'on verra encore !

Octobre 2011
UE. Sommet européen de Bruxelles

La Chine va aider l’Europe à combattre la crise de sa dette.

Une grand merci à nos amis Chinois qui, après avoir aidé le Tibet, sont pleins de bonnes intentions à notre égard. Ce dévouement charitable fait chaud au cœur.

Dès à présent, il faut préparer notre village aux répercussions prévisibles de cette historique décision.

1°) Par reconnaissance envers nos sauveteurs, le nom de notre commune va être sinisé en

Bing Faï Tong

Ce qui nous donne en Wu* :

地震当上海准备39举办 该市最大的首映式 的时候

2°) Nous conseillons aux parents des élèves Bienfaitois entrant en 6ème de choisir Allemand première langue et Mandarin seconde langue.

Pauvre France !

YB 29 octobre 2011

* Wu : 30 points minimum au scrabble

Mai 2011
De La Conquête à la quéquette.

Les Français sont sidérés de l’inculpation de crime sexuel du champion du Parti Socialiste qui devait renvoyer en 2012 le Président actuel dans ses pantoufles.
Dans la suite du Sofitel new-yorkais, ce grand seigneur de la finance internationale a agressé ou violé une femme de ménage.
C’est peut glorieux pour la « gauche ». Ma grand-mère aurait dit : dis moi qui sont tes amis, je te dirai qui tu es.

Saint-Martin-de-Bienfaite n’a pas attendu ce début de 21ème siècle pour afficher son attirance pour le culte ithyphallique. Freud et Lacan peuvent aller se rhabiller.

Par exemple, considérez la motte féodale qui domine le village depuis plus de 1000 ans. N’est-ce pas un symbole de la force dominatrice virile.

Et ce bon Saint Martin, patron de la paroisse, brandissant bien haute son épée pour partager son manteau. Même un élève de 1ère année en psycho y décèlera un symbole sexuel. Devant cet officier de cavalerie monté sur son cheval, illico tout Normand pense à Sleipnir, le cheval magique des vikings qui, soit dit entre nous, était un chaud lapin.

Que dire des armoiries des châtelains Bienfaitois, la famille des Comtes de Noinville. Une montagne blanche sur fond noir ! (De sable, à une montagne d’argent). N’est-ce pas un symbole phallique ?

Alors comment comprendre que les caméras des toutes les télévisions mondiales, si avides de sexe, semblent ignorer notre petit village ?


YB, présumé auteur de ce billet.

Post scriptum : Octobre 2011. Ouf ! François Hollande a été désigné candidat du PS à la présidentielle de 2012. La gauche molle l'emporte sur la gauche dure !

Mars 2011
Une vieille chanson normande

Le retour du marin

Il revient de guerre,
Tout mal chaussé,
Tout mal vêtu,
Tout doux.

On apporte du vin blanc
A la table du cabaret.

Et brave marin se met à boire
Et à chanter,
La belle hôtelière à pleurer.
Tous doux.

Elle ne regrette pas le vin blanc qu’elle lui a servi,
Mais la perte de son mari.
Marin, vous ressemblez à lui.
Tout doux.

Elle avait trois enfants
Quand il partit pour la guerre lointaine.
Vous en avez six à présent.

On m’a écrit de ses nouvelles
Qu’il était mort et enterré
Et je me suis remarié.

Le brave marin vida son verre.
Tout doux.

Sans remercier,
Tout en pleurant
Et retourna au régiment.
Tout doux.

Janvier 2011
En janvier 2011 la Communauté de Communes met en place la redevance incitative.

La Ballade des incités,

En 2011, en bonnes résolutions tu t’engageras
Et tout l'an, dans la vertu, persévéreras.
A préserver la nature tu t’attacheras.
A satisfaire tes chers élus tu t’appliqueras
Papier, verre, plastique et cœtera . . . sépareras
Putrescibles composteras
Vieilleries encombrantes, à la déchetterie offriras
Sac de 30 litres au conteneur ad hoc apporteras
Avec ta petite clé magique tu l’ouvriras
Délicatement ton obole tu déposeras
Avec zèle, le récipient refermeras
Puis, ta facture promptement tu paieras.

D’être pris pour couillon, d’oublier tu t’efforceras.
En cas d’égarement, rue de Geôle te présenteras
Envers la secrétaire, courtois te maintiendras
Son travail elle effectuera
Si non son boulot elle perdra.
Seulement à ton Maire, mécontentement exprimeras.

Chat échaudé, l'eau froide craindra.
Si, pour les Écolos-Verts-Bobos et leurs alliés tu voteras
Alors, de nouvelles tortures ils inventeront
Que, pauvre de nous, encore nous subirons !

YB 1er Janvier 2011

Mars 2010
Ordures ménagères : la Communauté de Commune désire instituer la "redevance incitative".

Je respecte la nature, ….. bien obligé !

Et maintenant, ça vient de sortir, ils vont peser ta poubelle. Tu vas payer tes ordures au poids. Tu vas donc être obligé de dormir devant tes poubelles, armé jusqu’aux dents, des fois que des voisins viennent verser les leurs dans la tienne.

Ah ! Je hais le Préfet Poubelle et son invention machiavélique. Avant t’avais UNE poubelle. Maintenant tu en as TROIS, une verte, une bleue, une jaune.
Faute d’espace dans ma cuisine j’en ai mis une au pied de mon lit, une dans mon salon et l’autre sur le buffet de la salle à manger.

Et quand je ne travaille pas, je trie les déchets quatre heures par jour.

Une heure pour réviser le Guide du tri, en bande dessinée offert par la mairie, où on y explique au petit Toto comment distinguer une brique de lait en carton, une barquette en aluminium, un flacon en plastique d’une bouteille de verre.

Une heure pour passer au lave-vaisselle les bocaux et pots qui doivent, c’est écrit et souligné, être vides et nettoyés, en un mot : propres.

Une heure encore pour me rappeler que, si les journaux et prospectus vont dans le bac bleu, les cahiers et les livres, pourtant en papier, vont dans le bac vert rejoindre la porcelaine cassée, alors que les verres brisés vont dans le bac jaune.

Une heure enfin pour descendre les trois poubelles sans en renverser dans l’escalier et me faire traiter de saligaud par la bignolle.

Ce matin, trois camions bennes, crachant leur nuage de fumée par grosses bouffées noires, sont venues les enlever, provoquant trois plus d’embouteillage, trois fois plus de pollution.

Après tout, je m’en fous, je préserve l’environnement et j’ai respecté les règles écologiques.

Car en matière de tri écologique, pas question de mettre la charrue avant les éboueux !

Bernard Mabille
RTL 23 mars 2010

 

 

Janvier 2010
Les Saints en Pays d'Auge. (suite n° 3)

Pour calmer le mécontentement du petit peuple, nos élus de tous bords, à défaut de résoudre les problèmes du pays, imaginent de nouveaux Saints, salvateurs prétendent-ils.

Saint Grand-Paris est le dernier né de la série.

Vous objecterez que la Normandie n’est en rien concernée par cette nouvelle adoration régionale et que seule l’Ile de France est contaminée.

Que nenni !

Comme on s’accroche à une bouée de sauvetage pour éviter la noyade, certains de nos chers élus Normands se sont aussitôt entiché de cette nouvelle Adoration Présidentielle en soulignant auprès de leurs électeurs tous les bienfaits des retombées dont pourrait bénéficier notre région de la dévotion à Saint Grand Paris.

Et c’est parti pour de grands discours dithyrambiques et hallucinatoires :

« L'idée est d’avoir un Grand Paris et un arc européen qui place la Normandie à équidistance de Paris et Londres, en associant Rotterdam. Dans quelque temps nous allons nous retrouver sur la route de l’Arctique. »
Un peu plus loin la même dame renchérit : « Avant de dire comment on fait, il faut se poser la question qu’est-ce que l’on fait. »

Non, non, ce ne sont pas des brèves de comptoir, mais de Madame Nicole Ameline, députée du Calvados in l’hebdo Le Pays d’Auge du mardi 12 janvier 2010.

Soit dit en passant, on comprend mieux pourquoi nos députés votent des Lois régulièrement invalidées par le Conseil Constitutionnel.

Persiflage d’un incrédule ? Je vous renvoie à la chronique de Février 2002 sur Saint-Échangeur-A28 qui devait drainer des millions d’Euros sur Orbec.

Résultat : en été 2009 des centaines de licenciements chez Wagon-Automotive et Sife à Orbec.

Bien entendu, nous promettent nos élus, avec Saint-Grand-Paris il en ira différemment.

Bon seing d’bon seing ! y n’manquent pàs d’toupet ! Qui qu’vo dites de ça, vo ?
YB

 

 
Juin 2009. La presse locale : "Des centaines d'emplois supprimés chez Wagon-Automotive à Orbec."

Génération 35 heures - RTT.

L'gars Kévin a commencé sa journée tôt, selon lui, ayant réglé son réveil-matin (fabriqué au Japon) à 10 heures.
Pendant que sa cafetière (made in China) filtrait le café (de Bolivie), il s'est rasé avec son rasoir (fait à Hong-Kong).
Puis il s'est habillé avec sa chemise (faite au Sri Lanka), son jeans (fait au Maroc) et ses chaussures (faites en Corée).
Après avoir cuit son petit déjeuner dans son nouveau poêlon (fait en Inde) agrémenté de fraises (de Californie) et de bananes (du Costa Rica), il s'est assis, calculatrice en main (faite au Mexique), pour calculer son budget de la journée.
En consultant sa montre (made in Taiwan), il a synchronisé sa radio (faite en Malaisie), puis est monté dans sa voiture (japonaise) pour sa recherche d'emploi à l'agence "Pôle emploi" (Administration française) : toujours rien !

À la fin d'une autre journée décourageante, il décide de se verser un verre de vin (fait en Californie) en écoutant Britney Spears (refaite aux USA!), pour accompagner ses légumes ( produits en Espagne), met ses pantoufles (faites au Brésil) et allume sa télévision (fabriquée en Indonésie).

Et le gars Kévin se demande pourquoi il n'arrive pas à se trouver un boulot , ici en France...

Anonyme. Trouvé sur le net.


Avril 2009 Avec les beaux jours, retour des "Touristes".

Janvier 2009 Vague de froid intense sur la Normandie.


« Heula ! » « Yr’pleut ! »… Quel normand n’a jamais prononcé l’une de ces célèbres expressions locales ?
Heula, un concept 100 % normand ; la pluie, les vaches normandes, les vikings.. autant de clichés reproduits sur des tee-shirts ou cartes postales humoristiques.
La Normandie avec humour et dérision.

Pour visiter leur site cliquer sur la crevette

Mars 2008 - Le conseil municipal

Vous Savez qu'on a aussi un Conseil Municipal ! Sérieux, oh là !
Naturellement c'est le maire qui préside, l'instituteur est secrétaire.

Louis, qui qu'y a annuit ?

Louis sort une chemise et tend une lettre. Il faut vous dire que chez nous le maire avait fait des études : il avait été épicier.
Il prend la lettre, c'est une lettre de la préfecture. Mais voyez-vous quand on est maire, il faut traduire pour les gens. Il ne dit pas " la préfecture ", il dit " Monsieur le Préfet m'a écrit ".
Le maire lit ça en biais, en diagonale. Il n'a pas l'habitude de ces papiers là, mais on voit bien le mot qui ne lui plait pas.

Le préfet y d'mande, veillez-vous… y d'mande… y d'mande l'inventaire du bétail.

Personne ne cause. Mot !
Alors il se retourne vers l'adjoint :

Qui qu't'en penses ?

Ah mé, j'vas t'dis, putôt rien !

Oui mais, si tu pensais queuqu'chose ?

Oh dans çu cas là, j'vas t'dis, j'penserais comme té !


Le maire prend la lettre, se tourne vers le secrétaire de mairie.

Tiens, r'mets cha d'dans. Est eune affé sérieuse. J'cré qui faudra qu'on en r'caöse !.

Extrait de : Le père Alexandre racontait. Editions Bertout.


Premier Janvier 2008. Ce petit centon proposé au futur maire de Bienfaite et à ses électeurs :

Echo, parlant quand bruit on mene
Dessus rivière ou sus étang,
Mais ou sont les neiges d'antan ?
Autant en emporte ly vens.

J'ai connu les églises
avec du monde dedans
Moi j'ai connu les cheveaux
et les planches à laver
un fleuve beau
qu'on pouvait se baigner
Moi j'ai connu l'soleil
avant qu'y soit dangereux.

La maison près de la fontaine
Couverte de vigne vierge et de toiles d'araignée
Sentait la confiture et le désordre et l'obscurité
L'automne, l'enfance, l'éternité
Autour il y avait le silence
Les guêpes et les nids des oiseaux
On allait à la pêche aux écrevisses avec Monsieur l'curé
On se baignait tout nus, tout noirs
Avec les petites filles et les canards.

La maison près des H.L.M.
A fait place à l'usine et au supermarché
Les arbres ont disparu, mais ça sent l'hydrogène sulfuré
L'essence, la guerre, la société
C'est pas si mal
Et c'est normal
C'est la progrès.

F.Villon 1431 ?
L.Lemay 2002
N.Ferrer 1975

[La nature est violée, brutalisée. Le progrès se sépare du bonheur. La science et l'amélioration du niveau de vie ne servent pas l'homme mais sont accusés de lui nuire.]


La friche industrielle du Fossard

Lorsque le puissant groupe Lactalis abandonna en 1998 le site de Bienfaite, il s'empressa de revendre terrains et bâtiments. L'ensemble appartient aujourd'hui à la Sté SNO Bessin et à quelques particuliers.

La Communauté de Communes d'Orbec, qui est en charge des zones industrielles du canton, a sollicité l'EPFN pour une étude de réhabilitation de cette friche.
Pour rentabiliser ces réhabilitations, cet organisme lance généralement une opération immobilière de logements sur les terrains ainsi dégagés.

Deux remarques :

- 1/ C'est la CdC, organisme non élu au suffrage universel, extérieur à la commune, qui risque de décider de l'avenir de Bienfaite si les Bienfaitois et leurs élus laissaient faire comme le font le maire et son premier adjoint actuels.

- 2/ Il n'existe pas à ce jour d'habitat collectif à Bienfaite. Le choix est donc le suivant : ou bien la commune gardera son caractère de petite commune rurale en maîtrisant la pression immobilière, ou elle sera transformée en citée dortoir HLM et logements sociaux (et la population qui va avec), banlieue d'Orbec/la Vespière.

La pression immobilière et ses conséquences sera l'un des enjeux des prochaines élections municipales, dans moins de huit mois.

Une suggestion : si l'on rendait à la nature et aux pêcheurs à la ligne, ce petit coin au bord de l'eau, avec de l'herbe et des arbres !
YB août 2007

Lire plus de détails en pages Communauté de Communes.

Ce billet d'humeur provoque des réactions.
Monsieur Christian de Menneval assure, qu'à sa connaissance, le projet de la CdC ne concerne que le bâtiment de l'ancienne beurrerie Lanquetot.
Mes informations proviennent du site de la CdC. Celle-ci, dans un premier temps, évoquait "un habitat vertical". L'adjectif vertical a en effet été supprimé. L'ordre de mission confié à l'EPFN est libellé de la sorte : "....établir des prospectives de réhabilitation de la zone industrielle de Bienfaite...". Difficile d'être plus vague et imprécis ! Dans ces conditions toutes les interprétation sont possibles : minimaliste selon Christian de Menneval, maximaliste selon moi, instruit par l'expérience de ce genre d'opération.


Les éoliennes de Familly.

Comme beaucoup, j'avais un à priori favorable aux éoliennes comme moyen de produire de l'électricité de façon écologique.

Naïf, je présumais qu'après avoir édifié un certain nombre d'éoliennes, mille par exemple, il serait fermé une centrale nucléaire. Erreur ! Il est hors de question en Normandie de fermer ni Flamanville ni Paluel. Nous aurons droit ET aux centrales nucléaires ET aux éoliennes. Avec en prime un nouveau réacteur EPR de plus.

Naïf je pensais qu'il appartenait à EDF de produire l'électricité dont avait besoin les Français. Erreur ! Une société Italienne implante en Normandie des éoliennes construites en Allemagne, ou au Danemark, et compte ainsi gagner beaucoup d'euros pour enrichir ses actionnaires Italiens ou les fonds de pensions Américains. Et d'où sortent ces euros ? Pas de miracle, de notre porte monnaie pardi.

Est-il naïf ou stupide le maire de Familly qui pensait encaisser au profit de sa commune une petite taxe professionnelle qui en réalité tombera dans l'escarcelle de la Communauté de commune d'Orbec ?

Est-il préoccupé du réchauffement de la planète le propriétaire du terrain ? Ou bien se moque t-il de tout cela, de la gêne qu'il procure à ses voisins, aux paysages, pourvu qu'il encaisse des euros de loyer, en réalité quelques miettes de la manne ramassée par la société Italienne ?

Loin de préoccupations écologiques, les éoliennes de Familly sont avant tout une magouille financière. J'avoue ne pas comprendre ou est l'intérêt des habitants du Pays d'Auge dans cette affaire.
YB janvier 2007


Les orties, ça pique

La menace sur un truc de jardinier vieux comme mes robes a soulevé un vent de révolte dans nos campagnes.

L'hyper-réglementation venue de la france d'en-haut s'occupe de tout et dans le moindre détail. Les services administratifs de la répression des fraudes, n'ayant sans doute rien de mieux à faire, ont verbalisé un agriculteur de l'Ain qui avait osé fabriquer du purin d'orties dans le fond de sa lessiveuse.

Devant les protestations du monde rural, les députés ont adopté le 13 décembre 2006 un amendement au projet de loi sur l'eau permettant l'usage de "préparations naturelles", telle que le purin d'ortie, sans autorisation préalable de mise sur le marché. Faisant machine arrière, ils détricotent en décembre ce qu'il avaient tricoté en janvier (loi n° 2006-11 du 5 janvier 2006 d'orientation agricole). Nos 577 députés n'ont-ils donc pas de problèmes plus importants que de s'occuper de réglementer l'usage du purin d'ortie ? Sans doute pas.

Heureusement qu'il se trouve quelques citoyens pour remettre les administrations à leur place et aider les députés à prendre toute la mesure de leurs actes législatifs !

De toute façon, autorisé ou non, des milliers de jardiniers auraient continué à utiliser ce produit simple, naturel et gratuit.

- " Mé, dans men gardin, je n'mettrai un écriteau 'Interdit aux taupes' que quand je pourrai l' faire respecter. Si non ça s'rait d'l'ergent d'perdu. "

Préparez vous-même votre purin d'orties.
Pour la fabrication du purin d'ortie il faut faire macérer dans 10 litres d'eau (eau de pluie de préférence) 1,5 kg de feuilles d'orties hachées (choisir des pousses jeunes et non montées à graines).
Au bout d'une quinzaine de jours, filtrer la macération ( odeur garantie !) et jeter les résidus de macération sur votre compost.
Dilué à 20%, le purin sert de fertilisant par arrosage et dilué à 10% en pulvérisation, de traitement préventif contre toutes sortes de maladies au potager ou au jardin.

YB janvier 2007


St Martin de Bienfaite s’excuse d’avoir abrité durant plus d’un siècle une fabrique de camembert.

La mode bien pensante est à la repentance (*). St Martin de Bienfaite, assumant son devoir de mémoire, s’associe à ce mouvement de mise au point historique.
Ne cachons plus au monde la triste vérité. Oui, hélas, Bienfaite a abrité sur son territoire une fabrique de camembert.

Depuis 1895, se moquant des calories, du cholestérol, des lipides, de la listéria, des colibacilles, des radicaux libres, des prions, du virus H5N1, des nanoparticules, des régimes allégés basse calories, des antioxydants, des béta-carotènes etc., ce dangereux poison public qu’était le camembert au lait cru entier, à 45% de matière grasse, voir “affiné ultra gras”, fut fabriqué ici pendant plus de 100 ans !
Comment nos anciens ont-ils pu y survivre ? Mystère.

Fort heureusement cette honte n’est plus de mise aujourd’hui. La fabrique de calendos coulants et fumants a fermé définitivement ses portes en 1998. Ouf !
Place au modernisme et au “tout aseptisé-pasteurisé” à la mode américaine.
Certes, les Bienfaitois n’ont plus de boulot mais qu’importe, ils vivent désormais dans “l’européen correct” des normes d’hygiène et environnementales dictées par Bruxelles.

Sans référendum, par la grâce de la PAC, les générations bovines actuelles sont devenues Européennes à leur insu! Nos braves vaches, comme les fabriques de camembert, disparaissent du bocage normand. Elles sont délocalisées !

(*) Dans la religion catholique la repentance touche une personne : c’est l’acte par lequel un individu, qui a commis une faute, se repent de la faute qu’il a commise.
Le politiquement correct a collectivisé tout ça : désormais, c’est un peuple – soixante millions d’individus – qui est contraint de se repentir de crimes - celui d'exister par exemple - dont, bien entendu, il est totalement innocent.

YB janvier 2006


Hauteur de vue.
Depuis peu placardée dans l’entrée de la mairie de Bienfaite, une grande photo de deux mètres sur un, prise par satellite, offre une vue d’ensemble de notre commune. La résolution est suffisamment fine pour que l’on puisse distinguer sa maison, le jardin et ses massifs de fleurs, les jeunes pommiers nouvellement plantés. A des petits détails, que l’on pensait connus de soi seul, on en déduit que la photo est récente.

Les agriculteurs reçoivent ces temps-ci un dossier à compléter afin de percevoir les aides européennes. Dans ce dossier, une photo satellite d’un sous ensemble du cadastre. Les agriculteurs doivent entourer leurs parcelles “de façon très précise, d’un fin trait de stylo rouge”.

Me promenant en forêt j’eus la surprise de voir surgir d’un petit chemin, une bruyante escouade de motards et de squads. Le meneur était équipé d’un positionnement par satellite. Sur un petit écran, un point clignotant sur une carte déroulante lui signale sa position. Les sentiers interdits, ou autorisés, par arrêté communal à ces engins fumeux peuvent être mémorisés et indiqués sur l’écran. La meute est repartie vers son destin après programmation sur l’ordinateur de bord des coordonnées d’une nouvelle destination.

C'est le progrès !

Aussi, lors d’une escapade champêtre en amoureux, si l’idée vous vient de regarder la feuille à l’envers, ... appliquez vous...souriez...vous êtes filmé !
YB Mars 2004


Les Saints en Pays d’Auge. (suite)
En imitation de ce qui se fait aux Amériques, un nouveau culte se développe dans notre pays : Sainte Cellule-Psychologique.
Vous venez de subir une agression dans la rue, votre petit logement douillet a été cambriolé et mis sens dessus dessous, votre belle voiture payable en 48 mensualités a été incendiée, votre pavillon tout neuf est inondé parce que le permis de construire vous a été accordé en zone inondable etc...
Sous l’emprise d'une saine colère, vous souhaiteriez que la police cherche et trouve les auteurs de vos ennuis, que ces voyous en tous genres soient traduits rapidement en justice.
Vous avez tort.
La police a autre chose à faire que de s’occuper de votre petit cas banal. Par contre il vous sera proposé de consulter Sainte Cellule-Psychologique.
Vous n’êtes pas autorisé à implorer vous même cette Sainte. Cela requiers l’intervention d’un prêtre dédié à ce culte, communément appelé Psy.
Par son aspect extérieur suspect, son langage bizarre, le Psy produit d’emblée une pénible impression. En écoutant le Psy psalmodier ses prières vous éprouverez la frousse de votre vie. Vous envisagez illico de vous retrouver un entonnoir sur la tête, ceinturé dans une camisole entre deux immenses brutes en blouse blanche.
Finalement, vous vous convaincrez que vos petits déboires initiaux ne sont rien comparés à la fréquentation d’un Psy de Sainte Cellule-Psychologique.
Le tour est joué, vous êtes guérit!
Encore un miracle de Sainte Cellule-Psychologique.
De plus c’est remboursé par cette bonne Sainte-Sécu!
YB Mai 2002.



Les Saints en Pays d'Auge.
La Normandie est-elle restée profondément catholique? C’est ce qui expliquerait sans doute l’existence de quelques Saints particuliers à notre région.
Les Saints invoqués changent avec le temps. Aujourd’hui, nos technocrates et élus politiques de toutes obédiences nous invitent à découvrir de nouvelles adorations : Saint Port-2000 et Saint Echangeur-A28.
Saint Rond-Point, très en vogue il y a encore quelques mois, est en très nette perte de vitesse. L’inauguration d’un lieu de culte dédié à Saint Rond-Point, peu de jours avant une échéance électorale, c’était une réélection quasiment assurée! Mais voilà, ce culte est onéreux et les lieux propices à l’installation d’un Saint Rond-Point commencent à se faire rares.
Saint Port-2000, loué à tous bouts de champs par nos politiciens locaux, devrait assurer à toute la Normandie une prospérité encore jamais atteinte. Des galions croulant de containers doivent amener dans le port du Havre les richesses du vaste monde. Pour ce faire, Saint Port-2000 va allonger ses quais de plusieurs kilomètres.
Saint Echangeur-A28 est chargé de diriger cette manne d’Euros, récoltée par Saint Port-2000, vers notre canton. Il suffira de solliciter fortement Saint Echangeur-A28 dans vos prières du soir pour que votre compte à la banque se voit miraculeusement crédité de ces quelques Euros qui vous font tant défaut dès le quinze du mois.
Vous avez du mal à y croire? C’est que vous ne comprenez rien à la politique!
C’est pour quand? "Ca rest éd'même." C’est pour la Saint Glin-Glin!
YB Février 2002.


Qui qui commande?
L’aut’seir sus la télévisionne not’Président prêchi qu’no‘s payaient biaucoup trop d’impôts. C’est bi vrai que j’me dis en d’dans dans d’mé. Mei préfère m’en ergent dans d’ma pouquett’. Not’ conseil municipa i’ n’est pas d’cet avis. Li vient d’hucher reide la cote part des villagoués. C’que Chirac nous rend d’une main, l’pé Thiennot i’ no l’r’prins d’l’aut’!
YB Octobre 2001.


Enquête sur le zonage d’assainissement.
C’est eun’ volé d’moussieus d’la ville qui s’ont v’nus no dire la bouône manière ed’ faire nos b’soins naturels :
Interdiction d’tchier si on n’a pas un truc blanc sous l’tchu!
Après, ça part dans des tu'iaus et ça ab'tit dans eun' usine. Par un tour d’magie ça d’vient ed’ boues qui disent. R'marquez bein, qu'à vue d'nez, ça flaire terjou la m....
Quand i'a biaucoup ed’ boue, eh ben i la met’ dans les champs. I z’appellent çà : "valorisation des boues résiduelles par épandage agricole". Les villotiers i z’ont réinventé l’feumier dit’don!
Sauf qu’ça coût’ bein pus ché.

YB Janvier 2001.

On s'rait-y des mutants?
Des scientifiques américains ont découvert la mutation génétique responsable de l'intolérance au lait dont souffrent près de 100 % de la population d'Asie du Sud-Est, une bonne partie des individus d'origine africaine et environ 5 % des habitants d'Europe du Nord.
L'intolérance au lactose est causée par un gène récessif. Ce profil génétique particulier entraîne une réduction de l'activité de la lactase, une enzyme présente au niveau des cellules intestinales, qui dégrade le lactose en sucres plus simples comme le glucose. Les nouveau-nés ne souffrent habituellement pas de cette intolérance, ce qui leur permet de boire sans danger le lait maternel riche en lactose. L'intolérance apparaît le plus souvent après le sevrage, ou parfois plus tard au cours de la vie.
« Le fait que nous ayons retrouvé la même variante dans l'ADN chez des personnes d'origines ethniques aussi diverses nous indique que cette variante est très ancienne », explique Leena Peltonen de l'Université de Californie, à Los Angeles. La variante génétique serait apparue avant même que ces populations humaines se différencient.
« Nous croyons même que la variante que nous avons identifiée chez les patients est la forme originale du gène qui a éventuellement subi une mutation permettant de tolérer les produits laitiers », ajoute la scientifique. Cette mutation aura été retenue par sélection naturelle au moment où les populations humaines ont commencé à produire du lait - grâce à l'élevage de vaches et de chèvres -, il y a 10 000 à 12 000 ans.
La sélection s'est effectuée principalement dans les populations vivant sous des climats froids où aucune céréale ne pouvait être récoltée en hiver. La mutation génétique permettant de mieux digérer le lait a favorisé la survie des individus porteurs de la mutation, lesquels ont ainsi été plus nombreux à transmettre leurs gènes à leur progéniture.
YB 1999

Retour à la page d'accueil