VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

BIENFAITE EN 1900 PHOTOS

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 



37 - Les ponts de la commune de Bienfaite 1/3

19 ouvrages sont présentés sur 3 pages.
Photos YB décembre 2017, janvier - février 2018.

En bas de la côte de la route de Fervaques, à l'entrée du bourg. Petit pont d'évacuation des eaux pluviales vers le ruisseau de la Cressonnière.


Le pont coté aval.


Le pont coté amont.


A la sortie du bourg, pont sur le ruisseau de la Cressonnière. Pont N° RD47 PR 45.450
Pont en voute maçonnée en briques.
Largeur de la voute au niveau de l'eau : 2m
Longueur des parapets 5,80m. Largeur du trottoir amont 1m. Largeur du trottoir aval 0,70m.
Pont vu du coté amont.
Autrefois, à cet endroit, en se penchant par dessus le parapet, on pouvait apercevoir des truites en maraude. Aujourd'hui, les poissons ont disparus !
Les barbelés en travers d'une rivière sont interdits. Ici, ce fil est censé interdire le passage à un bestiau baladeur qui risquerait une chute grave au sortir du tunnel (photo ci-après).


Le pont coté aval.


Autre vue d' aval. Au sortir de la voute un déversoir d'un mètre de haut.


Dans la vallée, petit pont de pierre pour piéton sur un bras de l'Orbiquet.


Le chemin vicinal de Tordouet à Saint Maur. Ci-dessous, en amont du douet Verrier, dans le creux du vallon, une bétoire.

La bétoire vue de l'amont.


La bétoire vue de l'aval.


Dans le bourg, pont de l'ancien chemin de fer sur le ruisseau de la Cressonnière. Vue du coté amont.
Pont en voute maçonnée en briques. Largeur au niveau du passage de l'eau 4m, longueur 5m.

Date de construction :
L'événement de l'après guerre de 1870 contre la Prusse fut la construction du chemin de fer Orbec - Lisieux. Les premiers tracés et devis sont établis par M Fortin, ingénieur des ponts et chaussées, en 1864. Les terrains acquis ou expropriés en 1869 mais réellement en 1871, les travaux commencèrent dès Décembre 1871 interrompus par la guerre. Le 20 Septembre 1872 avait lieu le premier essai d’une locomotive entre Orbec et La-Chapelle-Yvon.

Ce pont n'est pas entretenu par son propriétaire, pour preuve le lierre envahissant.


L'ancienne voie ferrée est à l'abandon. Les riverains ont pu acheter au Conseil Général du Calvados le morceau de la voie jouxtant leur propriété.
Le C.G. du Calvados aurait été mieux inspiré, après l'arrêt définitif du trafic, de transformer cette voie ferrée Orbec - Lisieux en voie verte, chemin piétonnier et/ou piste cyclable et/ou équestre.
En arrière plan, on distingue la gare.


La rambarde à droite n'est pas fixée sur la maçonnerie de briques mais sur une poutrelle métallique distante de 20cm de cette maçonnerie et reposant à chaque extrémité sur les culées du pont. Pourquoi ?
Pas de trace visible de ballustrade coté gauche.
Derrière la rambarde, on aperçoit en perspective la vallée de l'Orbiquet qui descend en pente douce vers Lisieux.




Pont sur le ruisseau de la Cressonnière, au moulin de la Balletière.
Ce pont, faisant suite immédiate au moulin, a la particularité d'être en Y. Il possède deux entrées en amont séparées de 10m. Chacune des entrées provenant des deux bras entourant le moulin de chaque coté.
En aval, les deux sorties sont côte à côte, séparée d'un petit mètre. Cependant il y a bien deux canalisations séparées.
Canalisations en voutes maçonnée en briques, avec des bases renforcées en béton à certains endroits.

Entrée amont coté bief. Largeur 1m au niveau de l'eau. Juste au dessus du bief, une adorable petite mare à grenouilles.


Entrée amont coté ruisseau. Le courant est vif, le débit important. Largeur 2m. Le conduit part à 30° sur la gauche.


Les deux sorties aval côte à côte. La sortie ruisseau fait 2,30m de large. La sortie bief 1m de large au niveau de l'eau.

Le pont vue de la route. La chaussée mesure 4m au plus étroit. La rambarde en tubes métalliques 5,60m de long.


Ponts suivants 2/3

Photos précédentes

Retour à Bienfaite en PHOTOS