VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

BIENFAITE EN 1900-PHOTOS

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
mardi 31 juillet 2007
16h30

 



20 - LA CROIX HOSANNIÈRE

Au milieu du cimetière de Bienfaite, se dresse cette colonne. Ce n'est pas une tombe mais une Croix Hosannière.
Le mot vient de l'hébreu Hosanna qui signifie "sauve maintenant !" Le contexte des Evangiles montre que le mot avait quelque peu évolué. Il était alors utilisé beaucoup plus comme une exclamation de joie. (1)

Cette colonne est ancienne, d'avant la révolution de 1789.
Elle était le point de départ des processions et notamment le dimanche des Rameaux où on y déposait le buis bénit.
Les notables avaient le privilège d'être enterrés au pied de cette croix : seigneur du lieux, curé de la paroisse, maire. C'est pourquoi on y trouve les tombes des Chaumont-Quitry, seigneurs de Bienfaite de 1600 à 1830 et la tombe de Louis Vassaux, curé de Bienfaite de 1929 à 1934. Ce qui prouve que cette coutume était encore connue avant la seconde guerre mondiale.

Posée sur un soubassement de pierre de trois niveaux, la colonne proprement dite, en gré, mesure deux mètres cinquante. Carrée à sa base, elle devient octogonale. La croix de fer forgé culmine à trois mètres cinquante quatre mètre. Photo du haut : au premier plan la grille de fer forgé qui entoure les tombes des Chaumont-Quitry, en bas à droite on distingue la tombe du curé Vassaux. Photos : YB 07/2007

Sur la carte postale 1900 de l'église, on distingue nettement que le sommet de la colonne était surmonté d'une croix en pierre. C'est donc au début du XXème siècle qu'elle a été remplacée par une croix en fer.

(1) L'Évangile raconte qu'à proximité de la fête de la Pâques juive, Jésus décide de faire une entrée solennelle à Jérusalem ou il va faire une manifestation spectaculaire de sa mission en chassant les marchands du temple. Il entre dans la ville juché sur un âne. Une foule nombreuse venue à Jérusalem pour la fête l'accueille.
Évangile selon Matthieu XXI / 1 - 9
Le peuple, en foule, étendit ses vêtements sur la route ;
certains coupaient des branches aux arbres et en jonchaient la route.
Les foules qui marchaient devant lui et qui suivaient, criaient :
"Hosanna au fils de David !
Béni soit celui qui entre au nom du seigneur !
Hosanna au plus haut des cieux !"

Photo suivante
Photo précédente
Retour PHOTOS 1900