VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIÈRE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

BIENFAITE EN 1900-PHOTOS

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
lundi 21 août 2006
22h30

 



22 LE CHÂTEAU DE BIENFAITE

Démantelé probablement au XVème siècle, comme celui d’Orbec, le premier château fut remplacé par une nouvelle construction conforme au style de l’époque, dont il subsiste une tour (à droite sur la photo du haut), il est remanié au XVIIème.
Transformé pour le rendre habitable, on lui fit une façade plus classique ou se marie la pierre de taille et la brique. Une aile renaissance lui fut adjointe fin du XIXème (à gauche sur la photo), si bien que trois époques différentes y font bon ménage. Coiffé de toitures pentues traitées à la Mansard, le tout compose un ensemble harmonieux qui orne la vallée du ruisseau de la Cressonnière.

 

 

Abandonnée à la Révolution, la propriété est rachetée par le comte de Noinville en 1840.
Il aménage les abords et crée un parc à l’anglaise comme un écrin autour du château.
Le long des avenues qui le sillonnent on peut admirer des noyers d’Amérique, des marronniers, des hêtres, des charmes et des ifs.
Devant la façade ouest, une large échancrure dans la ripisylve du ruisseau ménage des vues sur les prairies de fond de vallée et les champs cultivés qui occupent le bas des pentes.
Le parc du château est site classé depuis 1943.

 


 

 

 

Dans le parc, une jolie petite tour. Peut-être un vestige d'une ancienne enceinte du XVème ou XVIème. Les petites tuiles vernissées, très résistantes à l'usure du temps, ont probablement contribué à sa sauvegarde.

 

Une maison sur la place du bourg possède une cheminée de dimension monumentale, sans rapport avec la taille de cette maison. Peut être un vestige d'une grosse tour de l'ancien château. La maison aurait été édifiée autour du massif de la cheminée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le ruisseau de la Cressonnière, qui coule à quelques mètres, reflète l’image de la demeure.
Le ruisseau a depuis changé de lit. Voir en pages Photos : 1 - Un moulin dans le bourg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Toujours le ruisseau près du château, mais à une époque différente de la photo au-dessus, la tour du 15ème est nue.


Très jolie photo bucolique. On distingue encore les rigoles de baignage.


Photo couleur (prise depuis un hélicoptère ?) après la seconde guerre mondiale. Une végétation a poussée le long de la rive du ruisseau encore en eau.