VIVRE A

SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

BIENFAITE EN 1900-PHOTOS

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
Mardi 15 Août 2000
22h30

 

Les restes du château Godefart, sur la rive droite de l'Orbiquet.

Cette tour permettait de surveiller à contrechamps la vallée. L'emprise des traces au sol est de 9,6m sur 6,6m. Les murs sont en appareillage de silex, les angles et ouvertures en blocs calcaire. La hauteur actuelle des restes de murs s'élève à 4,5 mètres du sol intérieur. Un décrochement à l'intérieur des murs de 15cm à 1,90m du sol intérieur indique un probable étage en poutres de bois.
Situé à la cote 130, comme la motte féodale, on aperçoit, en arrière plan, le bourg de Bienfaite et le château actuel situé lui à la cote 102. De cette position les Anglais auraient, vers 1417, bombardé le château de Bienfaite, à 750 mètres de distance.
Du haut de ce promontoire la vue est superbe. La vallée de l'Orbiquet se découvre sur cinq à six kilomètres à droite et à gauche.

Au fond de la photo, le début du vallon de la Cressonnière. A deux centimètres à gauche du pan de mur qui semble en équilibre, et un centimètre plus haut, on distingue la masse boisée qui cache la motte féodale.


A cinquante mètres en arrière de la tour Godefart, le bois dit du Vigneron. Il est probable que la vigne a été cultivée à flanc de coteau. En contrebas de ce bois, le terrain, très pentu mais bien exposé, était encore en espalier après la seconde guerre mondiale, où il a été nivelé au tracteur pour faciliter la pâture.