VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

BIENFAITE EN 1900-PHOTOS

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
Mercredi 29 Novembre 2000
22h30

 

Le potager du château.
L'intérêt de ce cliché est de prouver son importance encore au début du XXème siècle. C'est un témoignage de la ruralité du mode de vie des châtelains. Sa superficie d'environ 3.500 m2 nécessite l'emploi d'au moins un jardinier à temps plein et permet de nourrir douze personnes. C'est le potager idéal qui fait rêver tout bon jardinier. Clos de hauts murs pour le protéger du vent et des animaux, sa longueur est orientée au sud pour un ensoleillement maximum. Les murs sont garnis de poiriers en espalier. Une serre adossée au mur nord de 4m de haut, en bas à droite non visible. Un petit abri de jardin pour remiser les outils, de nombreux châssis. Au premier plan, le massif de maçonnerie devait supporter une citerne, alimentée, ainsi que le château, par un système de pompage par bélier hydraulique de l'eau du ruisseau de la Cressonnière.

Aujourd'hui, l'école communale a été construite sur la partie gauche du potager. Il ne subsiste qu'un jardin d'environ 400 m2, juste en vis à vis de l'entrée du château. La belle grille d'entrée du potager, en fer forgé, a été fort heureusement préservée.
C'est à peine si Bienfaite compte aujourd'hui une vingtaine de potagers familiaux, tous travaillés par des personnes de plus de quarante ans. Pourtant, la consommation de sa production personnelle de produits frais et goûtus, procure de bien savoureuses satisfactions.

Photo précédente
Photo suivante