VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

BIENFAITE EN 1900-PHOTOS

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
lundi 14 novembre 2005
22h30

 


Le monument aux morts.

Inauguré en 1921 après la "grande guerre", la "der des der". C'est le thème "du coq gaulois" qui a été retenu, surmontant un obélisque de granit gris, orné du rameau d'olivier croisant le drapeau tricolore, du casque du poilu et de la croix de guerre.
Sur la plaque on peut lire "A la glorieuse mémoire des Enfants de St Martin de Bienfaite morts pour la France". Leurs noms sont gravés sur les trois autres faces, classés par année de décès au combat, sans mention du grade.

Trente jeunes hommes sont morts entre 1914 et 1919 pour une population de quatre cents habitants.
Trois militaires et une victime civile entre 1939 et 1945.
Un militaire, appelé du contingent, est mort en Algérie en 1958.
Ce monument ne concerne que Bienfaite, La Cressonnière possède son propre monument.

En arrière plan, le parc du château et sa grille d'entrée.

Chaque 11 novembre, après une messe dite alternativement une année en l'église de Bienfaite et l'année suivante en l'église de La Cressonnière, se tient une cérémonie civile, sans caractère militaire. On ne défile pas devant les drapeaux, mais les drapeaux s'inclinent durant la minute de silence (forme laïque de la prière chrétienne). Bienfaite honore ses citoyens qui se sont sacrifiés par l'appel de chaque nom, l'assistance répondant : "Mort pour la France".

 
La place du bourg avant l'implantation du monument aux morts

Photo collection M Cudorge

Cérémonies d'inauguration du monument aux morts. Novembre 1921.

Furent invités : Mrs Le Préfet, le Sous-préfet, les Sénateurs, les Députés, le Président du Conseil général, le Conseiller général, le Président du Conseil d'arrondissement, le Conseiller d'Arrondissement, l'Inspecteur de l'Enseignement primaire , le Président des démobilisés d'Orbec, le Curé de Bienfaite.

10h Messe solennelle en musique et bénédiction du drapeau des démobilisés de Bienfaite.
12h Déjeuner intime offert dans la classe des filles par le Conseil municipal aux autorités officielles er remise du drapeau aux démobilisés.
15h Vêpres en musique par la Neustrienne et l'Alliance d'Orbec et bénédiction du monument et des plaques apposées à l'école et à la Mairie.

Une collation à été offerte aux musiciens après l'inauguration.
Plusieurs arcs de triomphe furent érigés aux approches du monument.

Difficultés et retards

Par courrier du 14 février 1921, M Lessier informe le Maire de Bienfaite " Qu'un tamponnement [ferroviaire] survenu en gare de Sotteville, a brisé le monument commémoratif commandé, ainsi que ceux de Firfol et Mesnil-Blangy.
Exprime ses vifs regrets qu'un nouveaux retard soit apporté à l'érection du monument."
Les Bienfaitois seront avisés de ce retard par voie d'affiche.

2009 Le monument a été nettoyé, les noms redorés. Surprise, le coq est en porcelaine. Photo YB 11/2009