Vespertilion à oreilles échancrées
Dessin de Jeane Montano-Meunier
extrait de Inventaire de la faune de France
NATHAN-MNHN Paris 1992
VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie


BIENFAITE, PRESENTATION

Bienfaite en 1900 Photos

Camembert Lanquetot

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
mercredi 25 octobre 2006
12h30

L'ORBIQUET ET SA VALLEE, faune et flore (suite)

L'ANCIENNE CARRIERE DE LA CRESSONNIERE
FICHE NATURA 2000

D'après : http://natura2000.environnement.gouv.fr copie effectuée le 20 octobre 2006
Identification
Code :   FR2502006 
Appellation   ANCIENNE CARRIERE DE LA CRESSONNIERE
Date de compilation   07/2005
Historique   Date de proposition comme SIC : 12/2005
Localisation
Département :   Calvados
Altitude minimale :   122 m
Altitude maximale :   143 m
Région biogéographique   Atlantique 
Description
Cette cavité constitue un site d'hibernation et de mise bas pour 12 espèces de chiroptères dont 5 inscrites à l'annexe II de la directive "habitats".
Les effectifs présents confèrent à ce site un intérêt majeur à l'échelle régionale.

Ancienne carrière inscrite dans un réseau karstique, accueillant des espèces de chiroptères dont les effectifs sont remarquables.

Composition du site :
Rochers intérieurs, Eboulis rocheux, Dunes intérieures, Neige ou glace permanente    100 % 
Types d'habitats présents % couv. SR(1)
Grottes non exploitées par le tourisme   100 %    C
Espèces présentes : Mammifères PR(2)
Barbastelle (Barbastella barbastellus)   Hivernage.   C
Grand Murin (Myotis myotis)   Hivernage.   C
Grand Rhinolophe (Rhinolophus ferrum-equinum)   Hivernage.   C
Petit Rhinolophe (Rhinolophus hipposideros)   Hivernage.   C
Vespertilion à oreilles échancrées (Myotis emarginatus)   Hivernage.   C

(1)Superficie relative : superficie du site couverte par le type d'habitat naturel par rapport à la superficie totale couverte par ce type d'habitat naturel sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cet habitat (15 à 100%); B=site très important pour cet habitat (2 à 15%); C=site important pour cet habitat (inférieur à 2%).

(2)Population relative : taille et densité de la population de l'espèce présente sur le site par rapport aux populations présentes sur le territoire national (en %). A=site remarquable pour cette espèce (15 à 100%); B=site très important pour cette espèce (2 à 15%); C=site important pour cette espèce (inférieur à 2%); D=espèce présente mais non significative.
Fin de fiche Natura 2000



Octobre 2006


Photo Jean Desbonnet
Des bénévoles du Groupe mammalogique Normand posent une grille anti déprédateurs humains à l'entrée de l'ancienne champignonnière de La Cressonnière.
Depuis longtemps, cette cavité servait de lieu de réunion à des adolescents et des jeunes. En cet endroit isolé, ils pouvaient faire du bruit sans déranger les voisins pensaient-ils. L'apparition des nouveaux moyens de transports, motos, quads, automobiles, a facilité l'accès à cette grotte et donc multiplié sa fréquentation. Feu de camp, course de moto dans la grotte, musique "adonf" etc.... Ceci au grand dommage de la population chauves-souris qui a besoin de calme et a entraîné une diminution de cette population. De 200 individus en 1998 il n'en reste plus qu'une trentaine aujourd'hui. La fermeture de l'ancienne carrière devrait permettre de retrouver les effectifs des années 1990. Il faut que ces jeunes comprennent qu'eux aussi doivent songer à préserver le si fragile équilibre naturel.

Retour à : L'Orbiquet et sa vallée