VIVRE A
SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE

Un village en Normandie

Bienfaite, présentation

Bienfaite en 1900 Photos

CAMEMBERT LANQUETOT

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 


9 - PUBLICITE GILBERTE LANQUETOT


Regardez ce dépliant et vous comprendrez pourquoi un camembert industriel NE PEUT PAS égaler un vrai camembert.



Très beau dépliant broché de quatre feuillets ronds sur papier glacé, 24cm de taille réelle.
Cette reproduction du document est tronquée sur les cotés, il est trop large pour mon scanner ! Désolé.
L'image de couverture est inspirée de "L'artisan fromager". Voir ci-dessus en tableau 21 des étiquettes Pierre Lanquetot (ou l'inverse !).
Notez bien les mentions "Moulé à la louche, Fait main, Fabriqué au lait cru, Affiné en cave." Les quatre critères du VRAI camembert de qualité, de l'AOC - AOP.
Réalisation Girod-Roux publicité - Lisieux

Cette publicité, éditée entre 1984 et 1988, est signée Gilberte Lanquetot veuve de Pierre Lanquetot, décédé en 1975. Elle assurait depuis la direction de l'entreprise.

Sur la dernière page ce document est annoncé comme émanent de la "Société de commercialisation PIERRE LANQUETOT".
On distingue les principales fabrication, fromages et beurre, ainsi que les caisses d'emballge pour le transport.

Pour en savoir + sur les dessous de cette opération publicitaire lire la page Gilberte Lanquetot

 

 

 

Le dépliant explique toutes les phases de la fabrication d'un camembert.

Chaque mouleur moule 1.000 camemberts par jour. Il dépose successivement 5 couches de lait caillé dans chaque moule. La première phase de la fabrication est terminée.

Le lendemain matin, toujours manuellement, le fromage est démoulé, légèrement salé...et mis en haloir.

Le tireur retourne tous les trois jours chaque camembert, et constate l'évolution de son affinage et de sa qualité.

L'affinage est terminé, notre camembert quitte cette cave où il a soigneusement "muri" pour être emballé automatiquement.