VIVRE A

SAINT-MARTIN-DE-BIENFAITE - LA CRESSONNIERE
Un village en Normandie


Camembert industriel Président G.I.E. Laval. Laideur et vulgarité. Comparez cette étiquette sur le thème similaire du voyageur avec l'étiquette (n° 3) crée par Maurice Lanquetot.

Bienfaite, présentation

Bienfaite en 1900 Photos

CAMEMBERT LANQUETOT

Le patois

Liens

La politique

Histoire

Les gens d'ici


Page d'accueil

 

Dernière mise à jour le :
Lundi 2 décembre 2002
13h30

 

Saint-Martin-de-Bienfaite, commune de naissance du
Camembert Lanquetot
Histoire d'un fromage.

1 L'artisanat.
L’origine des premières fabrications laitières, au lait de bovidé, caillé naturellement, se perd dans la nuit des temps.
Au XIIIème siècle déjà, la Normandie était réputée pour ses produits laitiers : beurres de Gournay et d’Isigny, fromages de Livarot, Neufchâtel et de Pont-l’Evêque; toutes ces productions étaient très appréciées sur les marchés de Paris.
C’est en 1791 que Marie Harel Fontaine aurait créé un nouveau fromage : le camembert. C'est une belle légende!
La production montera lentement en puissance au début du XIXème siècle.

2 L’industrialisation.
En 1855, était inaugurée la ligne de chemin de fer Caen-Lisieux-Paris. Les fromagers qui remettaient leurs marchandises en gare de Lisieux, l’après-midi, pouvaient voir ces marchandises quitter Lisieux vers 18h, pour arriver en gare des Batignolles-Paris vers 2 heures du matin.
Les fromagers Augerons comprirent immédiatement ce que signifiait pour eux ce nouveau mode de transports. Grâce au chemin de fer et au camembert la fromagerie augeronne vécut une ère d’expansion extraordinaire. La production laitière se développa de façon spectaculaire. Les fabriques se multiplièrent, s’agrandirent. La technique fromagère se perfectionna.

3 Les Lanquetot.
En 1883 Léonce Abaye, né à Pont-Audemer en 1819, fait l’acquisition à la foire de Caen, d’une écrémeuse présentée par un importateur. Ces machines équipaient déjà les beurreries de Suède et du Danemark. Ce modèle, actionné par un cheval de manège, pouvait écrémer 150 litres de lait à l’heure!...Il aidera Émilie Lanquetot à démarrer.

Le 20 mars 1909 est créé le Syndicat des Fabricants du Véritable Camembert de Normandie (S.F.V.C.N.) à l’initiative notamment de MM Vignioboul, de Morteaux-Couliboeuf et Maurice Lanquetot, qui en devient le secrétaire-trésorier. Sur cinquante trois participants, il y avait quarante-sept Augerons!
La création du SFVCN fut l’acte de naissance officiel de l’Industrie Laitière Normande. Il marqua la prise de conscience de l’importance économique du secteur laitier.

4 La pasteurisation.
Standardisation, automatisation, productivité sont les règles d'or du processus industriel. C'est la mise au point de la fabrication de fromages à partir de lait pasteurisé qui va permettre la véritable industrialisation de la fabrication. Le fromage pasteurisé, aseptisé, au goût uniforme où qu'il soit fabriqué dans le monde, mais au prix imbattable, va naître.
Les perfectionnements constants des techniques de fabrication dus aux progrès de la science, l’amélioration des méthodes de récolte et de collecte du lait, puis celles de la vente, aboutirent, à partir des années 1960, à des concentrations industrielles. La laiterie de Bienfaite fermera en 1998.

Retour à la page camembert Lanquetot